Trois amis à la tête de CBS Radiator : les radiateurs, ça les connaît | Défi Économie Aller au contenu principal

Trois amis à la tête de CBS Radiator : les radiateurs, ça les connaît

Rabi L’Etourdi, Christophe Bastien Sylva et Wesley Jennepy
Rabi L’Etourdi, Christophe Bastien Sylva et Wesley Jennepy sont de véritables passionnés.

L’amitié est un atout dans l’entrepreneuriat. La société CBS Radiator fraîchement créée en est un bel exemple.

Trois amis de longue date ont toujours aspiré à réaliser un projet en commun : ouvrir leur garage pour l’entretien et la réparation de radiateurs. Leur rêve s’est concrétisé le 1er août, date de l’inauguration de leur commerce.

Christophe Bastien Sylva, Wesley Jennepy et Rabi L’Etourdi, trois acolytes issus de Beau-Bassin ont chacun travaillé de leur côté dans des garages pour le compte d’une tierce personne. Mais ils ont toujours eu en tête l’idée de lancer leur propre entreprise. Ils ont donc économisé ces dernières années. Mais ils ont buté sur la question de l’emplacement sur lequel installer leur garage.

« À force de chercher, nous en avons finalement trouvé un. Il est certes peu visible, mais il nous convient amplement », confie Wesley Jennepy. Situé tout près du dépôt d’autobus de la Compagnie nationale de transport de La-Tour Kœing, le garage fait partie d’un complexe industriel. Début juillet, les entrepreneurs ont aménagé l’espace en y installant des équipements. Puis ils ont construit une mezzanine pour le département administratif. Ils ont inauguré leur garage le 1er août dernier.

Grâce à leurs contacts, notamment des mécaniciens, des garagistes et les propriétaires de véhicules sur lesquels ils ont chacun travaillé, ils ont de quoi faire de 8 heures à 16 heures. Ils estiment que leur avantage sur la concurrence réside dans le fait qu’ils sont axés sur la satisfaction des clients. « Chacun de nos clients qui ont laissé leur véhicule est reparti satisfait. Ils comptent d’ailleurs retourner chez nous pour l’entretien. Les moteurs à combustion et explosion dépendent d’un circuit de refroidissement comprenant un radiateur d’eau pour ne pas trop chauffer. On ne le dit pas assez, mais l’état du radiateur est trop souvent négligé. On attend toujours quand le moteur commence à surchauffer pour contacter un professionnel de radiateur. Il faut penser à faire l’entretien tous les 18 mois voire avant dépendant de la fréquence d’utilisation », explique Wesley Jennepy.

Il ajoute que le radiateur a un rôle prépondérant car il refroidit le moteur tout en conservant le fonctionnement d’une température appropriée. Il souligne que plusieurs dysfonctionnements risquent de survenir si un entretien n’est pas régulier. Un radiateur peut être obstrué par des dépôts de liquide usé, ce qui réduit la circulation dudit liquide avant de provoquer une surchauffe du moteur.

L’oxydation, plus connue comme la rouille, peut provoquer des fuites dans le radiateur. Celles-ci absorbent l’air qui nuit à la circulation du liquide de refroidissement. Résultat : le moteur surchauffe. Un autre exemple est l’encrassement externe du radiateur qui est positionné à l’avant d’un véhicule. Il est donc livré aux projections de poussière, d’insectes, de boue et d’autres matières. Au final, les ailettes sont bouchées et le radiateur ne fonctionnera pas de façon optimale.

Sur les nouvelles voitures, un témoin lumineux rouge ou bleu s’allume sur le tableau de bord seulement quand le moteur est déjà en surchauffe. Pour les anciennes, il s’agit d’une aiguille qui indique le début de la surchauffe grâce à un thermomètre analogique.

« Raison de plus pour les propriétaires des véhicules de dernière génération de faire l’entretien de leur radiateur régulièrement », dit Rabi L’etourdi. CBS Radiator entreprend les réparations et l’entretien de tous types de véhicules. L’entretien peut durer entre une heure et une heure et demie selon l’état du radiateur. Prochaine étape pour les trois amis : investir dans d’autres équipements pour mieux répondre à la demande des clients.