Financement : la MCB lance un plan de soutien aux PME | Défi Économie Aller au contenu principal

Financement : la MCB lance un plan de soutien aux PME

La MCB lance un plan de soutien aux PME
L’objectif est de soutenir les PME afin qu’elles puissent contribuer davantage à l’économie du pays.

La Mauritius Commercial Bank vient en aide aux Petites et moyennes entreprises locales. Le plan a été présenté à la presse, le lundi 19 août 2019, par Raoul Gufflet, Deputy Chief Executive, et Dominique Provençal, Deputy Head of Retail, au 4ème étage du Harbour Front Building, à Port-Louis.

Raoul Gufflet, le Deputy Chief Executive de la Mauritius Commercial Bank (MCB), a souligné que ce plan d’aide aux petits et moyens entrepreneurs s’inspire de Lokal is Beautiful, une étude réalisée par le Cabinet Utopies, en 2018. Il fait partie intégrante de son nouveau programme de Corporate Sustainability, « Success beyond numbers ». L’un des trois piliers est de soutenir les petites et moyennes entreprises (PME) afin qu’elles puissent contribuer davantage à l’économie nationale.

Pourquoi les PME ? À cette question, Dominique Provençal, le Deputy Head of Retail, a expliqué que les PME contribuent chaque année autour de 40 % du Produit Intérieur Brut (PIB) du pays, contribution qui pourrait atteindre la barre de 60 % dans les années à venir. Il attire aussi l’attention sur le fait qu’elles emploient plus de 300 000 personnes, soit 55 % du total de la main-d’œuvre. « Leurs seules fonctions économiques peuvent aussi devenir l’armature pour un changement de paradigme profond, en faveur de l’environnement et d’un développement soutenu », a-t-il poursuivi.

De son côté, Raoul Gufflet a fait ressortir qu’à travers le Lokal is Beautiful Scheme, une PME peut bénéficier d’un financement de 100 % pour son projet, avec un taux d’intérêt très avantageux, soit le Prime Lending Rate de la MCB +2 % au maximum et une période moratoire de 7 ans pour le remboursement. De plus, elle bénéficie d’une réduction de 0,5 % sur les Facility Fees sur un montant minimal de Rs 100 000.

Les secteurs d’activités qui sont éligibles pour le plan sont : le manufacturier, les fermes bio, l’agriculture, le traitement de déchets/recyclage, les services et la technologie.

Pour bénéficier de ce plan, Raoul Gufflet avance que l’entrepreneur doit respecter au moins trois des six critères suivants : la gestion d’énergie électrique et ou de gaz à effet de serre ; la gestion des déchets ; la santé et le bien-être des employés ; l’égalité des genres ; une gestion énergétique efficace ; avoir un membre du personnel dédié à la gestion d’un des critères précédents.

À savoir que la MCB a mis en œuvre tout un arsenal pour faire de Maurice une île d’entrepreneurs.  « Pour y arriver, la MCB s’assure de quelques fondamentaux en revoyant ses parcours clients et propose ainsi des produits et services encore plus adaptés aux PME », explique Raoul Gufflet. Ce dernier cite, entre autres, le SME Online Onboarding qui propose aux entrepreneurs des solutions digitales adaptées.

Ainsi, une entreprise locale peut obtenir son compte bancaire, avoir accès à l’Internet Banking et obtenir une carte de dépôt dans les plus brefs délais. Il y a aussi le Working Capital Loan, où les entrepreneurs peuvent financer leurs demandes de trésorerie, sur une période de 12 mois au maximum, et avoir la possibilité d’utiliser cette ligne de crédit, aussitôt remboursée.