Internet : forum-phare sur la connectivité en Afrique la semaine prochaine | Défi Économie Aller au contenu principal

Internet : forum-phare sur la connectivité en Afrique la semaine prochaine

Internet

La dixième édition de l’African Peering and Interconnection Forum (AfPIF) aura lieu à Maurice du 20 au 22 août prochain. Sous l’égide de l’Internet Society et l’Association africaine des points d’échanges de l’Internet (AFIX) en collaboration avec Rogers Capital, il se tiendra à l’hôtel Intercontinental, Balaclava.

Sruthi Menon Seeboo, consultant auprès de Perpetual Motion, explique que « l’AfPIF est un événement annuel qui sert de plateforme pour développer l’Internet en Afrique. Il a été créé pour répondre au fait que la plupart du trafic Internet local en Afrique est échangé en dehors du continent. C’est la première fois que cette conférence se tient à Maurice et dans la région des îles de l’océan Indien, avec en privilège le fait que l’événement de cette année coïncide avec la célébration de ses 10 ans d’existence », précise Menon Seeboo.

Il ajoute également que l’objectif d’un tel forum est de pouvoir non seulement mettre en relation les principaux fournisseurs d’infrastructures, de services et de contenus en ligne du continent, mais aussi d’identifier et de discuter des moyens qui permettront d’améliorer l’interconnexion des réseaux, de réduire le coût de la connectivité et d’augmenter le contenu disponible localement.

Réunir les chefs d’entreprises

Les principaux fournisseurs de technologies Liquid Telecom, Seacom et Huawei seront présents en tant que sponsors Platinum et AFRINIC, Emtel Business, Linx, Microsoft et Rogers Capital en tant que sponsors Gold.
Le forum vise à réunir des chefs d’entreprises concernées, des directeurs de technologies, des coordonnateurs du soutien et des gestionnaires en développement d’entreprise de la région africaine. Il s’adresse aussi aux fournisseurs d’accès à l’Internet, des prestataires de contenu et des opérateurs d’Internet eXchange Point (ou IX ou IXP ou point d’échange Internet).

« Notre objectif est de localiser 80 % du trafic internet africain d’ici 2020. Je pense que nous sommes sur la bonne voie. La Packet Clearing House souligne que le continent enregistre la plus importante croissance de production de bande passante. Elle a été de 92 %, passant 410 gigas bit par seconde à 786 au cours de ces derniers douze mois. Notre évaluation interne confirme ces statistiques. C’est une période exaltante pour l’Afrique et nous sommes impatients de mettre à profit cet élan à Maurice », dit Kyle Spencer, co-coordinateur de l’African IXP Association.