Aller au contenu principal

Bilan : la SBMH affiche une solide reprise

SBMH

La performance financière de la SBM Holdings est en zone positive. La banque a réalisé des bénéfices après imposition de Rs 1,22 milliard pour le semestre se terminant au 30 juin dernier. C’est une forte reprise par rapport à la période correspondante l’année dernière où ses profits étaient de Rs 156 millions. Cette hausse de Rs 1,1 milliard est expliquée par une réduction des charges de dépréciation au cours de ce trimestre.

Le conseil d’administration s’est réuni le vendredi 9 août pour avaliser les comptes. Ceux-ci indiquent aussi une progression de 12% du résultat d'exploitation à Rs 4,5 milliards contre Rs 4 milliards l’année dernière. Les revenus en intérêts ont fait un bond de Rs 1,2 milliard, tirés principalement par une importante croissance du rendement des titres de placements de Rs 50 milliards en 2018 à Rs 88 milliards à juin dernier.

Les montants bruts des prêts et avances aux clients ont augmenté de Rs 2,63 milliards alors que les sommes nettes de ces prêts et avances ont cependant glissé de 2%. C’est le résultat du haut degré de dégradation.
La charge d'intérêt a grimpé par Rs 793 millions en raison d’une hausse de dépôts suite à l’acquisition de certains actifs et des passifs retenus de l’ex- Chase Bank Limited du Kenya. Le groupe a été aussi sollicité pour répondre à des créances subordonnées effectuées en juin 2018.

 Le ratio de coût des revenus est plus élevé, passant de 48% en 2018 à 65,6% en juin dernier. Cela est dû à des progressions des dépenses d'intérêts et des coûts opérationnels. Ces derniers ont augmenté de Rs 1,93 milliard à juin 2018 à Rs 2,91 milliards cette année. Ils incluent aussi des couts additionnels pour les opérations de la banque kenyane pour six mois. Un prélèvement spécial de Rs 139 millions a été déclassifié de la charge d'impôts aux frais autres que d'intérêts, conformément à l’amendement à la Finance Act de cette année.

Les actifs totaux du groupe se sont élevés à Rs 241 milliards en juin dernier contre Rs 226 milliards au 31 décembre 2018. Les montants bruts des prêts et avances ont été de Rs 114 milliards, soit presque 2% de plus qu’en décembre dernier. Les dépôts de la clientèle non-bancaire ont avancé de Rs 4 milliards à Rs 173 milliards à juin dernier.