Aller au contenu principal

Intégration sociale et professionnelle : Harel Mallac accompagne des jeunes sans emploi

Keshav Manu
Keshav Manu fait partie de la famille Novengi depuis huit mois.

Le groupe Harel Mallac tient à cœur l’intégration sociale et professionnelle de tous les Mauriciens dans le développement du pays. À travers sa Fondation, sept jeunes seront accompagnés cette année pour ensuite intégrer les entités du groupe.
Depuis huit mois, Keshav Manu fait partie de l’entreprise Novengi, filiale du groupe Harel Mallac et cela grâce à la Fondation Harel Mallac. En effet, tous les ans, la Fondation, en partenariat avec le centre technique de St Gabriel, parraine quelques étudiants dans des filières techniques qui correspondent à des métiers existant dans les entités du groupe Harel Mallac, tels que la mécanique et la maintenance des équipements.

Keshav Manu a effectué un stage durant les mois de novembre et décembre  2017 chez Novengi, où ses compétences techniques et sa bonne attitude ont été remarquées. En décembre dernier, l’entreprise l’a embauché pour un poste de technicien sous un contrat à durée déterminée prenant fin en février 2019.  Le jeune homme est ensuite passé à un contrat à plein temps en mars 2019. Keshav Manu fait donc partie de la famille Novengi depuis huit mois.

Ce dernier se dit être à l’aise dans un métier qui correspond à ses aspirations et s’est très bien intégré dans l’équipe. « J’évolue d’une manière satisfaisante et je dispose donc d’une base favorable pour continuer à progresser.  Je suis en confiance et dans une dynamique de réussite », dit-il.

Pour l’année 2019, ce n’est pas moins de sept adolescents qu’Harel Mallac va soutenir. Tous ont des stages de mise en pratique et de perfectionnement prévus pendant leurs vacances et c’est là que le groupe trouve en général des jeunes qui non seulement maîtrisent la technicité de leur métier, mais surtout démontrent une attitude exemplaire et un sens de responsabilités qui font la différence.