Finances publiques : l’État empruntera Rs 19.7 Md en cinq mois | Défi Économie Aller au contenu principal

Finances publiques : l’État empruntera Rs 19.7 Md en cinq mois

Banque de Maurice

La Trésorerie publique sera très active sur le marché des capitaux au cours de la période de fin juillet à fin décembre 2019, tant pour lever des fonds et rembourser une partie de ses dettes. La Banque de Maurice, qui gère ces émissions d’obligations, détaille les interventions du gouvernement dans un communiqué conjoint publiés sur son site le mercredi 24 juillet.

Le ministère des Finances compte lever un total de Rs 19.7 milliards par le truchement de 12 interventions sur le marché. Les obligations de maturités allant de trois ans à 20 ans. Ces émissions se grefferont aux appels pour des obligations à courte échéance (trois, six et un an).

C’est à travers des papiers ayant une maturité de trois que la Trésorerie publique empruntera le montant le plus élevé, soit Rs 10.2 milliards. Dès ce mercredi 31 juillet, la Banque de Maurice fera un appel d’offre pour Rs 1.5 milliard de ces obligations connues comme « Three-Year Benchmark Treasury Notes. » L’exercice sera mensuel.

En deuxième position, nous retrouvons des obligations ayant une maturité de cinq ans. Trois interventions sur le marché des capitaux sont prévues, la première étant fixée pour le 7 août pour un montant de Rs 1.6 milliard. Deux mois plus tard (le 9 octobre), le ministère des Finances compte lever le même montant sous le Five-Year Government of Mauritius Bonds.

En ce qui concerne les obligations sur le long terme, trois interventions sont annoncées. La première a eu lieu le 24 juillet dernier. Elle a porté sur un instrument de 15 ans. Un montant de 1.5 milliard a été levé avec un taux de coupon de 4.94% par an. La prochaine – pour une maturité de 10 ans, est prévue pour le 6 septembre. La dernière – des obligations de 20 ans - est fixée au 8 novembre.

Au cours de cette même, période, affirme la Banque centrale, l’État compte rembourser en avance des obligations dont la maturité approche. Ce sera pour une somme totale de Rs 4.5 milliards.

Banques : des dispositions pour les salaires

En cette date, très nombreux sont les Mauriciens effectuant des retraits, paiements et achats. Bref, des réactions instinctives, signe que les salaires ont été versées. Or, aujourd’hui étant un congé public – annoncé dans l’après-midi de vendredi – on se poserait bien des questions si ces salaires atterriront sur les comptes bancaires dans les délais. La Banque de Maurice et la Mauritius Bankers’ Association sont tombées d’accord sur un modus operandi pour que les transferts se fassent dans les meilleures conditions possibles.

Le régulateur bancaire en parle dans un communiqué émis samedi, en ces termes : « Le lundi 29 juillet 2019 ayant été décrété jour férié, la Banque de Maurice tient à souligner qu’elle a pris les dispositions nécessaires pour que son système de paiements soit opérationnel le lundi 29 juillet pendant quelques heures (de 09:30 à 11:30), cela en collaboration avec la Mauritius Bankers Association, afin de permettre aux banques d’effectuer leurs paiements interbancaires notamment en vue des transferts de salaires. »