Aller au contenu principal

Ashok Bhugoo, Resort Manager de LUX* Le Morne : «Il faut rompre avec les pratiques traditionnelles»

Ashok Bhugoo

LUX* Le Morne a eu une double récompense aux International Hotel Awards 2019. Ashok Bhugoo, le Resort Manager précise que les hôtels doivent sans cesse s’adapter. Malgré la basse saison touristique, son établissement hôtelier a enregistré un taux d’occupation de 94 % en juin dernier.

LUX* Le Morne a été plébiscité ‘Best Luxury Hotel in Africa’ et ‘Best Luxury Hotel in Mauritius’ aux International Hotel Awards 2019. À quoi attribuez-vous ces récompenses ?
Deux récompenses aux International Hotel Awards 2019, c’est avant tout un très beau succès pour Maurice en tant que destination. LUX* Le Morne a su s’adpter à une clientèle qui souhaitait se retrouver dans un lieu authentique où les hôtes se sentent « comme à la maison ». Ces récompenses, nous les devons aussi à notre équipe qui fait preuve d’une hospitalité extraordinaire. Notre point fort est également notre environnement créatif vers lequel nous sommes propulsés chaque jour sous le « strong leadership » de Jérémie de Fombelle, notre directeur général. La créativité est le mot d’ordre chez nous.

Comment se portent les activités de l’hôtel en cette période de basse saison ?
LUX* Le Morne se porte très bien. Nous sommes parmi les « best performers » de l’île. Nous avons eu un taux d’occupation de 94 % en juin dernier et nous ferons plus de 90 % d’occupation sur les trois prochains mois. Nous avons un taux élevé de clients réguliers et qui reviennent régulièrement. Nous avons plus de 6  000 commentaires sur TripAdvisor, avec plus de 95 % de « Excellent » et « Good ». Nous sommes satisfaits de ces chiffres.

Qu’en est-il du secteur de l’hôtellerie en général ?
LUX* se démarque des autres. L’innovation est le credo de notre leader, Paul Jones. Je pense que les hôtels mauriciens doivent briser les codes et rompre avec les pratiques traditionnelles. La clientèle évolue, et recherche des expériences enrichissantes, exclusives et mémorables. Je suis confiant que les hôteliers apporteront de  solutions aux nouveaux besoins des clientèles. Nous avons le plus important, une expertise incontestable de l’hôtellerie, ce qui assure notre réputation en tant que destination privilégiée.   

Plusieurs hôtels devraient ouvrir leurs portes cette année et l’année prochaine. Comment le groupe LUX* compte-t-il faire face à ces nouveaux concurrents ?
Nous sommes optimistes, car nous avons les meilleurs dans notre équipe. LUX* a sa propre identité, des concepts novateurs et des évènements signatures. Nous progressons de manière constante et soutenue. Je peux vous dire que je m’amuse avec un groupe de professionnels qui se challengent perpétuellement et qui ne reposent aucunement sur leurs acquis.

Dans son huitième édition de « Hotels Outlook : 2018-2022 », PricewaterhouseCoopers prévient qu’un taux de change défavorable et une hausse des prix du carburant sont susceptibles d’impacter sur la destination mauricienne. Partagez-vous le même avis ?
Ce n’est pas la première fois que Maurice subira de tels effets  Nous l’avons connu dans le passé et nous nous en sommes bien sortis. Il faut bien trouver des stratégies pour protéger nos industries et la qualité de vie des Mauriciens si cette situation représente une menace. Maurice reste une destination prisé. par sa stabilité politique et sa réputation en tant que « safe country ».