Indice FAO juin 2019 : le lait et l’huile végétale en baisse | Défi Économie Aller au contenu principal

Indice FAO juin 2019 : le lait et l’huile végétale en baisse

Lait
Ce sont les produits laitiers qui ont fléchi de façon la plus marquée.

La baisse des prix des produits laitiers et des huiles végétales compense amplement la hausse des prix des céréales, du sucre et de la viande, ce qui met un terme à près de cinq mois de hausse ininterrompue de la valeur globale de l’Indice.

L’Indice FAO des prix des aliments s’est établi en moyenne à 173 points en juin 2019, niveau à peine en retrait (− 0,3 %) par rapport à mai et très proche de celui de juin 2018.

Ce sont les produits laitiers qui ont fléchi de façon la plus marquée. L’Indice FAO des prix des produits laitiers s’est établi en moyenne à 199,2 points en juin, soit une chute de 26,9 points (11,9 %) par rapport à mai ; il accuse ainsi son premier recul mensuel depuis cinq mois, mais n’en reste pas moins supérieur de 9,4 % à son niveau du début de l’année. En juin, les cours des quatre catégories de produits laitiers qui composent l’Indice ont baissé, les reculs les plus importants ayant été enregistrés pour les prix du fromage et du beurre.

L’Indice FAO des prix des huiles végétales a subi une baisse de 1,6 %.
L’Indice FAO des prix des huiles végétales a subi une baisse de 1,6 %.

De leur côté, les céréales ont subi une importante hausse. L’Indice FAO des prix des céréales a grimpé à 173,2 points en moyenne en juin, soit 6,7 % (près de 11 points) de plus qu’en mai et 3,8 % de progression annuelle. Les prix internationaux du blé ont rebondi après deux mois consécutifs de repli.

L’Indice FAO des prix des huiles végétales a subi une baisse de 1,6 %. Elle était en moyenne de 125,5 points en juin, soit une baisse de deux points en glissement mensuel et il a ainsi atteint son niveau le plus bas depuis décembre 2018. Ce repli est principalement dû à l’affaiblissement des cours des huiles de palme et de soja ; les cours de l’huile de tournesol et de l’huile de colza ont, quant à eux, très légèrement progressé.

Les cours internationaux de l’huile de palme ont continué à chuter. Les prix de l’huile de soja ont accusé un léger retrait dans un contexte de disponibilités mondiales abondantes. En revanche, les cours de l’huile de tournesol et de l’huile de colza ont légèrement progressé, respectivement en raison de la forte demande à l’importation.