Aller au contenu principal

Lobin Unmole, Managing Director de la DBM : «Nos critères assouplis pour faciliter l’accès des micro-entreprises au financement»

Lobin Unmole
Lobin Unmole

La Banque de Développement de Maurice (DBM) a enregistré une centaine de demandes pour le Sheltered Farming Scheme des planteurs. C’est ce que soutient Lobin Unmole, Managing Director de l’institution bancaire. Il commente également les mesures budgétaires annoncées pour les Petites et moyennes entreprises.

Quelle est votre lecture du dernier Budget ?
Ce Budget a introduit deux nouveaux types de prêts, notamment l’Urban Terminal Hawkers Loan Scheme qui vise 500 clients, et le Rainwater Harvesting System Loan Scheme – prêt de Rs 50 000 dédié aux foyers. Les attentes des PME ont également été prises en compte. Je salue notamment le projet de création d’une nouvelle catégorie d’entreprises, les Mid-Market Enterprises. Ces sociétés brassent un chiffre d’affaires annuel de Rs 50 millions à Rs 250 millions.

Une série de mesures ont aussi été annoncées dans le but de générer des investissements et de booster la croissance et l’exportation dans le secteur manufacturier.  Ainsi, l’Investment Support Programme Committee deviendra une compagnie, à savoir, ISP Ltd. Cela sera bénéfique au pays.

Qu’en est-il de la nouvelle mesure budgétaire pour développer l’entrepreneuriat ?
J’accueille les mesures concernant les micro-entreprises. Dorénavant,  le seuil de prêt (DBM Micro-Credit Loan Scheme) aux entrepreneurs passe de Rs 250 000 à Rs 500 000 avec un taux d’intérêts de 3 % et un moratoire de six mois dépendant du projet. Cependant, pour bénéficier de ce prêt, les demandeurs doivent être enregistrés auprès de SME Mauritius. Parallèlement, nous avons assoupli nos critères pour permettre à davantage de micro-entreprises d’avoir accès au financement.

Il y a-t-il une hausse dans la demande pour vos services ?
Oui. Par exemple, on note une centaine de demandes pour le Sheltered Farming Scheme qui offre un plafond de Rs 3 millions aux jeunes agriculteurs avec un taux d’intérêt de 3 % pour les quatre premières années et le reste calculé sur le repo rate plus 2 %. Le remboursement s’étend sur sept ans, avec un moratoire d’un an. Cette facilité est offerte pour la culture de fleurs et de légumes.

Combien la DBM a-t-elle décaissé en termes de prêts pour l’année financière 2018-2019?
Durant l’année financière 2018-2019, nous avons octroyé des prêts totalisant un montant de Rs 271 millions aux micro-entreprises.