Aller au contenu principal

Indice FAO mai 2019 : les produits alimentaires maintiennent leur progression

Caddie

L’Indice FAO des prix des produits alimentaires a continué à progresser en mai 2019, pour le cinquième mois consécutif et s’est établi à 172,4 points, soit 1,2 pour cent (2,1 points) de plus qu’en avril, mais reste tout de même en retrait de 1,9 pour cent par rapport à son niveau au même mois de l’année dernière.

À l’exception du sucre et des huiles qui ont baissé en mai, ceux des autres sous-indices ont suivi une courbe ascendante, avec de nouveau une forte hausse en glissement mensuel des prix des produits laitiers, suivis de ceux des céréales.

L’Indice FAO des prix des céréales s’est établi en moyenne à 162,3 points en mai, ce qui représente une augmentation de 1,4 pour cent (2,2 points) par rapport à avril. Ce niveau demeure toutefois inférieur de 6 pour cent à celui de mai 2018. La légère hausse en glissement mensuel est entièrement due à une soudaine flambée des cours du maïs, suite à des prévisions de récoltes moins bonnes aux États-Unis. En revanche, les cours du blé ont, dans l’ensemble, baissé en mai.

Autre produit ayant suivi une tendance haussière : le lait en poudre. L’Indice FAO des prix des produits laitiers s’est établi en moyenne à 226,1 points en mai, soit 11,2 points (5,2 pour cent) de plus qu’en avril; l’indice a ainsi grimpé de 24,2 % par rapport au début de l’année, à un niveau proche de son point le plus haut depuis cinq ans. Cette forte hausse est surtout le fait d’un bond des cours du fromage en mai, mais les prix des autres produits laitiers qui figurent dans l’Indice demeurent, eux, aussi supérieurs à leur niveau de janvier.

Cependant, l’Indice des prix des huiles végétales a atteint une moyenne de 127,4 points en mai. Il est en baisse de 1,3 point (1,1 %) par rapport au mois d’avril et reste nettement inférieur à son niveau d’il y a douze mois. Ce recul reflète principalement la baisse des cours de l’huile de palme, tandis que les prix de l’huile de soja, de l’huile de tournesol et de l’huile de colza ont légèrement augmenté. La poursuite de la baisse des cours internationaux de l’huile de palme est liée à la pression continuellement exercée par le niveau élevé des stocks dans les principaux pays exportateurs. Dans le même temps, les prix de l’huile de soja et de l’huile de tournesol se sont appréciés, sous l’effet d’une demande mondiale soutenue.