Aller au contenu principal

Abolition de droits de douane et baisse de la Road Tax : soulagement pour certains propriétaires de vans et déception pour d’autres

Van
Les droits de douane sur l’importation d’un van sont estimés à environ Rs 100 000.

Les propriétaires de vans de transport devront s’acquitter d’une Road Tax de Rs 2 000 au lieu de Rs 3 000. Par ailleurs, les droits de douane sur l’importation de vans scolaires sont supprimés. Comment les opérateurs accueillent-ils ces deux mesures annoncées dans le Budget ?

« C’est une très bonne nouvelle pour les propriétaires de van. Hormis, la baisse de la Road Tax et l’abolition de droits de douane, nous pourrons également bénéficier d’une baisse du prix du carburant. Donc, dans une certaine mesure, c’est un soulagement », exprime Kiran Palut, propriétaire de van.   Un avis que partage  Shameem Sahadut, secrétaire et porte-parole de l’Association School Bus Owners.

« Nous sommes satisfaits qu’au moins l’une de nos propositions a été prise en considération. Depuis des années, nous avons plaidé pour une baisse de la Road Tax », dit-il.  Toutefois, en ce qui concerne l’abolition des droits de douane, il souligne que tous les propriétaires n’ont pas les moyens d’acheter un van neuf.

Pour Rajen, un autre propriétaire de van qui opère à Quatre-Bornes, ces deux mesures n’apportent pas grand-chose. « Une baisse de Rs 1 000 sur la Road Tax est négligeable », dit-il. Le gouvernement devrait revoir la loi qui interdit aux propriétaires détenant un permis spécifique de faire d’autres courses. « Pendant les vacances scolaires, je faisais d’autres courses. Désormais, avec les vignettes d’identification, j’arrive difficilement à joindre les deux bouts », ajoute-t-il.

Pour les propriétaires de van, il y a d’autres frais plus conséquents qui auraient pu être revus. « Par exemple, il faut compter environ Rs 3 000 pour le ‘servicing’ chaque mois, Rs 5 000 pour le frais de patente chaque année et jusqu’à Rs 25 000 pour l’assurance », indique Rajen. Par ailleurs, il faut prévoir un salaire mensuel pour un helper. Un avis que partage Kiran Pulut. « Ainsi, malgré la baisse du prix du carburant, on ne peut pas baisser les tarifs pratiqués », dit-il.

Quel impact sur la vente des vans ?

Il faut compter Rs 1,3 million à monter pour l’achat d’un van neuf (15 places).  « Les droits de douane sur l’importation d’un van sont estimés à environ Rs 100 000. Dans une certaine mesure, c’est un soulagement pour les propriétaires. Ainsi, cela peut les encourager à acquérir un nouveau véhicule », soutient un responsable des ventes chez un concessionnaire.