Symposium : Haro sur la protection des ressources marines | Défi Économie Aller au contenu principal

Symposium : Haro sur la protection des ressources marines

UoM
Le professeur Suresh Bhagwant, Dean de la faculté des sciences de l’Université de Maurice, a salué les efforts du gouvernement australien.

Sous l’égide de la Haute Commission australienne à Maurice, l’Université de Maurice conjointement avec l’Université de Wollongong de l’Australie, a organisé un symposium, mercredi, sur le thème « Africa Blue Economy, Fisheries and Aquaculture Development » à PALMS Hotel, Quatre-Bornes, en présence d’une trentaine de récipiendaires de l’Australian Awards Africa Training Program.

Les intervenants ont tous mis l’accent sur la préservation des ressources marines africaines qui, selon un rapport de la FAO, est en net déclin en raison des changements climatiques, de la pêche illégale et d’un manque d’infrastructures appropriées. Ils ont souhaité « une plus grande coopération entre les différents pays du continent africain pour redresser un secteur qui fait vivre des millions de personnes ».

Daniel Labonne, Acting Permanent Secretary du ministère de l’Économie océanique, des Ressources marines et de la Pêche, a parlé des différents projets initiés par les autorités mauriciennes en vue de faire de la mer un des piliers économiques du pays. Il a fait état d’un ‘roadmap’ qui vise la création de 25 000 emplois.

De son coté, Hosea Gonza Mbilinyi, ex–directeur des Pêcheries de la Tanzanie et consultant international, a vivement condamné la pêche illégale dans les eaux africaines et qui sont au détriment des populations locales.

Natasha Morris, de la Haute commission australienne, a parlé du soutien de l’Australie aux projets visant à protéger l’océan qui fait vivre des centaines de millions de personnes. Elle a soutenu qu’une bonne gestion de l’économie bleue est synonyme de la sécurité alimentaire, la création d’emplois et la croissance économique.

Le professeur Suresh Bhagwant, Dean de la faculté des sciences de l’Université de Maurice, a salué les efforts du gouvernement australien et de l’Université de Wollongong pour former des compétences dans le domaine de la pêche et de la protection des ressources marines.