Academy for Women Entrepreneurs Startup Challenge : 24 femmes reçoivent leurs diplômes de l’ambassade américaine | Défi Économie Aller au contenu principal

Academy for Women Entrepreneurs Startup Challenge : 24 femmes reçoivent leurs diplômes de l’ambassade américaine

L’Ambassade des États-Unis à Maurice et l’Association Mauricienne des Femmes Chefs d’Entreprises (AMFCE) ont présenté la toute première cohorte de diplômées de l’Academy for Women Entrepreneurs (AWE) Startup Challenge. La cérémonie de remise des diplômes a eu lieu au Caudan Arts Centre ce mardi 5 juillet.

25 femmes entrepreneures de Maurice et de Rodrigues se sont inscrites au Startup Challenge 2021 de l'Academy for Women Entrepreneurs (AWE). Parmi elles, deux membres de la Global Rainbow Foundation - une ONG locale spécialisée dans l'autonomisation des personnes handicapées - ont suivi le programme pour un an. Deux aspirantes entrepreneures de Rodrigues ont également participé au programme. Tous les quatre sont diplômés. 24 participants ont terminé avec succès le programme.

Andrew Kelly, Ag. Deputy Chief of Mission à l'ambassade des États-Unis à Maurice et aux Seychelles a déclaré : « Aujourd'hui, les mauriciennes diplômées rejoindront un réseau d'anciens élèves de plus de 16 000 femmes entrepreneurs de plus de 80 pays. AWE vous a aidé à développer votre entreprise, vos réseaux et à vous adapter aux nouvelles réalités économiques de la COVID-19 », soutient-il.   Il dit reconnaitre que l'entrepreneuriat peut être difficile, en particulier pour les femmes. « Maintenant, plus que jamais, nous devons donner aux femmes les moyens d'accélérer le rétablissement après cette crise en veillant à ce qu'elles aient accès à des opportunités pour améliorer leur vie, leur famille et leur communauté », poursuit-elle.

Rima Ramsaran, présidente de l'AMFCE, a exprimé sa satisfaction après l'achèvement du programme. Elle rappelle que l'AWE Startup Challenge ne consiste pas seulement à préparer un Business Plan mais aussi des guides sur la création d'activité. « Aujourd'hui, les femmes passent de plus en plus du travail pour les autres à la création de leur propre petite entreprise. À l'AMFCE, nous croyons fermement à la construction de la prochaine génération de femmes entrepreneures, menant des activités commerciales solides et durables », dit-elle.