Financement alternatif : FinClub.mu enregistre plus de 1 000 demandes en six mois | Défi Économie Aller au contenu principal

Financement alternatif : FinClub.mu enregistre plus de 1 000 demandes en six mois

Lancée en septembre 2021, Finance Club Ltd (FinClub), a reçu pas moins de 1 000 demandes d’emprunts sur sa plateforme numérique de Peer to Peer (P2P) Lending, FinClub.mu. Cette entreprise a pour but d’améliorer l’accès au crédit, surtout pour les clients infra-marginaux des institutions financières traditionnelles.

« La société est détentrice d’une Peer to Peer Lending Licence issue de la Financial Services Commission (FSC). Elle est d’ailleurs la première entreprise mauricienne à avoir obtenu cette licence en février 2021 », indique Riken Toocaram, Head - Marketing & Business Growth.  À travers sa plateforme, elle connecte directement les emprunteurs et les préteurs, tout en facilitant leurs démarches et en leur offrant de nombreux avantages.

A travers une interface facile à utiliser, ainsi qu'un support client, FinClub propose pour le moment aux emprunteurs deux types de prêts qui varient de Rs 20 000 à Rs 100 000. Les périodes de remboursement varient, elles, de 3 à 24 mois. Le prêteur quant à lui, reçoit régulièrement des petites sommes en remboursement de son prêt, avec des rendements assez élevés (supérieurs à 9 %), et sommes qu’il peut re-prêtées afin de générer des revenus passifs.

A ce jour, la plateforme FinClub.mu a reçu plus de 40,000 visites sur la plateforme. 38 demandes ont été approuvées jusqu’à présent dû à une évaluation du risque de crédit minutieuse. Par les demandes approuvées, il faut compter 55 % de demandes venant des femmes. « 100 préteurs actifs sont déjà enregistrés sur la plateforme », précise Riken Toocaram.  La plateforme propose également des prêts sans garanties pour des besoins médicaux et éducatifs entre autres.