Marché des capitaux : Maurice met ses offres à niveau | Défi Économie Aller au contenu principal

Marché des capitaux : Maurice met ses offres à niveau

fsc

C’est en décembre dernier que la Financial Services Commission (FSC) a publié des lignes directrices sur les obligations vertes (« Guidelines for the Issue of Corporate and Green Bonds in Mauritius »). Une démarche qui s’insère dans la quête de faire de Maurice une destination pour les marchés des capitaux.

Cette étape s’ajoute, en effet, à la sophistication des offres du pays en tant que centre financier international. Et devrait consolider l’attractivité de la juridiction mauricienne. D’autant que le marché mondial des obligations vertes est en croissance. Au 16 décembre 2021, il était estimé à environ 952 milliards de dollars.

Selon Dhanesswurnath Thakoor, CEO de la FSC, le gouvernement est engagé à contribuer au développement durable et au « 2030 Agenda for Sustainable Development ». « Le financement des ‘Sustainable Development Goals’ (SDG) est un élément clé de la feuille de route de Maurice vers leur mise en œuvre. En tant que régulateur tourné vers l’avenir, la FSC est invitée à jouer un rôle crucial dans le développement de l’écosystème pour financer les SDG », a-t-il souligné lors de son intervention à l’occasion de l’« Awareness Session on the FSC Guidelines on the issuance of Green Bonds » dans les locaux de la FSC le mardi 25 janvier.

L’événement, qui s’est tenu en présence du ministre des Services financiers, Mahen Seeruttun, avait pour objectif de sensibiliser la communauté des investisseurs, les entreprises émettrices et le grand public à l’importance de l’initiative mondiale sur le changement climatique.