Concours sur l’économie bleue : Vincent Ah Chuen rafle le premier prix | Défi Économie Aller au contenu principal

Concours sur l’économie bleue : Vincent Ah Chuen rafle le premier prix

Après un appel à projets et la sélection de 10 participants, l’ambassade de France à Maurice avec la collaboration de la Turbine, incubateur d’entreprise du groupe ENL, a récompensé quatre projets mettant en scène différents acteurs de l’économie bleue. Vincent Ah Chuen de S.W. Bio Processors Ltd, Wafiik Aumeer et Yougesh Baboolull de Puffer, Nina Dubois et Juliette Deloustal de Maurice, mon éco-guide et Yohan Gallet de Sealife Organics sont les porteurs de projets primés lors du pitch final le 9 décembre 2021.

Vincent Ah Chuen a décroché le premier prix pour son projet autour de la culture des algues. Maurice souffre par manque de ressources terrestres et cela entraîne une forte dépendance sur l’exportation, a-t-il souligné lors de sa présentation. Son projet a pour objectif d’utiliser notre Zone économique exclusive pour produire un aliment sain, riche en vitamines, minéraux et oméga-3. Il se propose de cultiver, récolter et transformer ce produit de la mer qui sera destiné aux hôtels et restaurants haut de gamme ainsi qu’à la population dans son ensemble et également aux végétariens.

Une équipe de professionnels s’assureront de la qualité du produit sur toute la chaîne de production et réduiront l’empreinte carbone. Les produits porteront le label Made in Moris et participeront à la sécurité alimentaire de la nation.

Vincent Ah Chuen compte développer son entreprise, se tourner vers l’exportation et le secteur pharmaceutique. « Mon équipe a travaillé très dur ces trois derniers mois. Ce n’est pas la destination qui compte, c’est le voyage. Le coaching et le suivi ont été d’un excellent niveau et on a rencontré des amis. Je ne savais pas que ça existait », explique le gagnant.

 

Robotique et intelligence artificielle

Réunir la robotique et l’intelligence artificielle. Une idée ingénieuse qui leur a permis de décrocher le deuxième prix. Wafiik Aumeer et Yougesh Baboolull ont retenu l’attention du jury avec leur projet Puffer. Il s’agit d’un petit bateau muni d’un logiciel qu’ils ont développé, qui va naviguer de manière autonome dans l’océan pour prendre des photos, récolter des données tels que le pH, la salinité, la température de l’eau et surtout analyser la santé des coraux.

75 % des récifs coralliens à travers le monde connaissent un blanchissement et à Maurice, on estime ce chiffre à 50 % - 60 %. L’écosystème marin est détruit à une vitesse alarmante et des espèces envahissantes telle la couronne d’épine accentuent le problème.

Les scientifiques marins sont souvent impuissants face à l’ampleur des dégâts. Puffer les aidera à baliser une plus grande partie du lagon en moins de temps, détecter les espèces de coraux dans l’océan, identifier où se trouve la couronne d’épine et le taux de blanchissement.

 

Promotion de l’innovation

Diane Maigrot, directrice générale de la Turbine rappelle que le programme a duré deux mois et s’est fait avec la collaboration de l’ambassade de France à Maurice, de l’Economic Development Board et du Mauritius Research and Innovation Council. Objectif : promouvoir l’innovation autour de l’économie bleue et encourager les entrepreneurs pour qu’ils développent et exposent leurs idées. « Ce programme leur a permis d’avoir accès à des investisseurs potentiels, à un réseau, à un site d’expérimentation et à des ateliers pour peaufiner leurs projets professionnels », déclare-t-elle.