Développement durable : ENL offre des lunettes polarisées aux pêcheurs de Maurice | Défi Économie Aller au contenu principal

Développement durable : ENL offre des lunettes polarisées aux pêcheurs de Maurice

La surexposition aux rayons ultra-violets du soleil abîme les yeux et les pêcheurs de la mer sont les premiers à en être affectés. Le groupe ENL a, en collaboration avec le Rotary Club de Phoenix (RCP) et la Mauritius Fishermen's Co-operative Federation (MFCF), mis en place une campagne de sensibilisation à la santé oculaire, destinée aux professionnels de la mer.

Cette initiative comprend également la remise de lunettes de soleil polarisées offrant une protection à 100 % aux 1 850 pêcheurs du pays. Ces lunettes de la marque Helios sont fabriquées par Plastinax Austral – filiale d’ENL – à partir de déchets plastiques recyclés. Les premières distributions ont eu lieu à Grande-Rivière-Sud-Est et à Trou d’Eau-Douce, le dimanche 5 septembre et se poursuivront les dimanches 19 et 26 septembre prochains à La Gaulette et Grand-Gaube respectivement.

 « Cette campagne se décline sur trois axes : la sensibilisation à la santé des yeux ; la distribution de lunettes de soleil polarisées pour aider les pêcheurs à se protéger les yeux, et la démonstration que s’ils sont souvent sources de problèmes, les déchets peuvent aussi être revalorisés pour faire partie des solutions aux maux de notre temps », explique Shyama Soondur, Head of Communications du groupe ENL. Ainsi, ajoute-t-elle, Plastinax a recyclé en moyenne cinq bouteilles plastiques d’un litre pour fabriquer une paire de lunettes de soleil.

Pourquoi les pêcheurs ? « Ils sont les premiers à être affectés par la pollution des cours d’eau et du lagon. Compte tenu de la nature de leur métier, ils sont aussi parmi les plus exposés aux rayons du soleil et aux dommages qu’ils peuvent causer. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de notre programme #myInPACT dont l’objectif est de s’assurer que chacune de nos actions au sein du groupe ait un impact positif sur l’humain, sur l’économie et sur notre planète », souligne la porte-parole du groupe.

La communauté des pêcheurs est reconnaissante envers le groupe ENL et le Rotary Club de Phoenix pour cette campagne de sensibilisation. « La pollution marine compromet directement notre gagne-pain. De plus, nous, professionnels de la mer, sommes doublement affectés par les rayons UV du soleil. Protéger notre vue, c’est donc protéger notre profession », a ajouté pour sa part France Andy, président de la Mauritius Fishermen Co-operative Federation Ltd.