Développement durable : Maurice s’engage à réduire ses émissions de carbone | Défi Économie Aller au contenu principal

Développement durable : Maurice s’engage à réduire ses émissions de carbone

Maurice s'est déjà engagé à réduire considérablement ses émissions de carbone d'ici 2030. C’est ce qui ressort d’un webinaire axé sur « Sustainability for productivity » qui a eu lieu ce jeudi 19 août. L’initiative revient au Mauritius Institute of Directors et à l’ACCA.

Sheila Ujoodha, CEO de Mauritius Institute of Directors (MIoD) est d’avis que « la consommation et la production durables sont aujourd’hui au centre des discussions et ont pour objectif de minimiser les impacts environnementaux négatifs des systèmes de consommation et de production, tout en contribuant à améliorer la qualité de vie de tous. » À travers cette initiative conjointe du MIoD et d’ACCA Mauritius, ce webinaire s’est porté sur de nombreuses discussions actives, mettant en lumière des mesures visant à assurer la durabilité économique, sociale et environnementale. Elle soutient qu’il faut avoir une vraie réflexion sur le sujet et plus d’actions concrètes de la communauté des affaires. « Peut-être serait-il aussi opportun de renforcer la règlementation environnementale et sociale, ou encore le « National Code of Corporate Governance (2016) ? », s’interroge- t-elle.

Philippe Espitalier-Noel, CEO de Rogers fait valoir que « la transition vers le “low carbon” est une opportunité pour l'économie mauricienne ». « Dans la conjoncture actuelle, la durabilité est notre façon de faire du business chez Rogers », ajoute-t-il.

De son côté, Jacqueline Sauzier, General Secretary à la Mauritius Chamber of Agriculture soutient que « les conséquences de la carbonisation sur les sociétés et sur le monde des affaires nous obligent à adopter le “sustainable development” pour être efficient dans le domaine de l’agriculture ». Elle pense qu’il faut impérativement réduire les importations coûteuses et revoir la fertilité du sol pour promouvoir l’agriculture.

Pour sa part, André Bonieux, CEO d’Alteo Limited ajoute qu’en matière de développement durable, le “mindset” est l'un des facteurs majeurs qu'il faut changer. De plus, toutes les activités commerciales peuvent être améliorées du point de vue des coûts et de la durabilité.

Marco Duso, de Boston Consulting Group, pense que « la durabilité climatique modifie ce qui était considéré comme de bons bénéfices en matière de CSR ». Ceci dit, ajoute-t-il, « le Green business et la digitalisation des entreprises vers le “sustainable growth” sont les maîtres-mots pour soutenir le développement durable dans le contexte actuel. »