Cap Business Océan Indien : la nouvelle présidente confiante quant au développement de la région | Défi Économie Aller au contenu principal

Cap Business Océan Indien : la nouvelle présidente confiante quant au développement de la région

Joséphine Andriamamonjiarison

Le nouveau comité directeur de Cap Business Océan Indien a plusieurs défis à relever. Selon Joséphine Andriamamonjiarison, la nouvelle présidente, l’organisation est à une période charnière. « Il y a la mise en œuvre du « Livre Blanc » pour la période 2021-2025 dont le thème central est « Cohérence pour l’Avenir et le Progrès de l’océan Indien », explique-t-elle par le biais d'un communiqué émis cette semaine. Ce livre blanc vise à approfondir et à élargir la coopération économique dans la région. Dans cette optique, le dialogue public-privé devrait être renforcé, tout en soutenant les entreprises privées et les organisations auxquelles elles appartiennent.

Afin d’atteindre les objectifs fixés, Cap Business Océan Indien compte s’appuyer sur les autorités régionales emmenées par la Commission de l’océan Indien (COI), et sur ses partenaires historiques que sont l’Agence Française de Développement (AFD), et l’Union Européenne, à travers Interreg V OI. « Nous devons soutenir le plan d’actions dérivé du Livre Blanc, en cette période difficile où les entreprises doivent faire face aux conséquences économiques de la crise sanitaire de la Covid-19 », argue Joséphine Andriamamonjiarison.

La présidente se dit confiante quant au développement de la région. Cela passera par une coopération économique entre les différents territoires. « Le soutien de Cap Business Océan Indien à la résilience des entreprises devra s’inscrire dans les thèmes essentiels pour nos territoires insulaires pour lesquels des actions communes sont déjà en cours, à savoir l’économie circulaire, l’économie bleue, ainsi que la connectivité à travers notamment le développement du transport maritime », fait-elle ressortir.

Fabrice Larétif