Coopération régionale : la SADC et l'Inde exploitent les opportunités économiques émergentes mutuelles | Défi Économie Aller au contenu principal

Coopération régionale : la SADC et l'Inde exploitent les opportunités économiques émergentes mutuelles

sadc
La SADC et l'Inde veulent exploiter des opportunités économiques.

La Southern African Development Community (SADC) et l’Inde misent sur des opportunités économiques émergentes pour le commerce, l'investissement et le développement mutuellement avantageux.

C’est dans cette optique que la secrétaire exécutive de la SADC, la Dr Stergomena Lawrence Tax, a lancé un appel le 1er mars 2021 lors d'une table ronde sur l'Inde et le ‘Southern Africa’. Au menu : les opportunités économiques émergentes dans la nouvelle normalité organisée sous ‘Namaskar Africa’ qui est une initiative phare de la Fédération des chambres de commerce et d'industrie indiennes (FICCI) se concentrant sur la promotion de la coopération économique de l'Inde avec différentes régions du monde. 

La Dr Stergomena Lawrence Tax a exhorté le secteur privé indien à s'associer à ‘Southern Africa’ afin de profiter des nouvelles opportunités normales émergentes de l'industrialisation et de l'intégration des marchés de la SADC, et des marchés élargis et intégrés dans le cadre de la zone de libre-échange, notamment le COMESA-EAC-SADC Tripartite Free Trade Area (TFTA) et l’ African Continental Free Trade Area (AfCFTA). 

Grâce à cette collaboration, ils devraient bénéficier des accords de la SADC et des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), en particulier dans les domaines du développement technologique et de l'économie numérique, de l'agro-industrie, de la fabrication pharmaceutique, des chaînes de valeur, des chaînes d'approvisionnement mondiales résilientes qui soutiennent le développement des chaînes d'approvisionnement locales, et d’autres secteurs d'activités.

À l’issue de la nouvelle normalité provoquée par la pandémie la Covid-19, plusieurs axes de relance comme le dividende démographique de l'Inde et le ‘Southern Africa’, grâce à l'innovation, à la technologie numérique et au développement des compétences, et en investissant dans la jeunesse peuvent accélérer la croissance. 

Le Dr Godfrey Majoni Chipare, Haut-Commissaire du Zimbabwe en Inde, de conclure que « l'Inde avait un rôle unique à jouer dans la solidarité vaccinale en aidant les pays moins développés à avoir accès aux vaccins mondiaux contre la COVID-19 dans le cadre des BRICS, un groupement d'économies émergentes s'attaquant aux inégalités de gouvernance mondiale. »