Projet social : les salariés d’ENL proposent l’aviculture à des familles touchées par la Covid-19 | Défi Économie Aller au contenu principal

Projet social : les salariés d’ENL proposent l’aviculture à des familles touchées par la Covid-19

enl
Ce projet a commencé avec cinq familles de Résidence Ste-Catherine.

Initié par ENL Foundation en novembre dernier, le projet avicole revêt un caractère essentiellement social.

C’est dans cette optique que cinq familles de Résidence Ste-Catherine, à St-Pierre, ont participé à un projet d’élevage de poulets financé par le #myENL COVID-19 Solidarity Fund. « Ce fonds de solidarité spécial a été créé avec les contributions des salariés du groupe ENL pour venir en aide aux victimes socio-économiques du coronavirus. Le projet permet aux bénéficiaires de produire des œufs pour leur propre consommation. La vente des surplus est aussi un moyen de générer des revenus. Le projet a commencé avec 5 familles de Résidence Ste-Catherine et sera élargi à partir de mars avec 10 autres familles d’Alma et de L’Escalier, qui recevront 8 pondeuses chacune », explique Mario Radegonde, Head of CSR d’ENL

Il déclare : « Une famille peut générer jusqu’à Rs 1 260 par semaine, soit Rs 5 040 par mois. Il n’y a pas de doute que cela leur permet d’améliorer leurs conditions de vie au jour le jour ».

Afin de mener le projet à bien, le comité a fait appel à un expert en aviculture, Robert Soupe, pour former et accompagner les familles. Il explique que « l’accent doit être mis sur l’hygiène et un bon assainissement pour ne pas incommoder le voisinage. » Ce dernier recommande donc d’utiliser la fiente des pondeuses, mélangée avec de l’herbe taillée et certains déchets de cuisine, pour produire du compost. Celui-ci est de très bonne qualité et peut servir à faire pousser certains légumes et aromates.