Fête de l'Indépendance : Blast BWC propose «Anou pranennpoz» pour les 53 ans de Maurice | Défi Économie Aller au contenu principal

Fête de l'Indépendance : Blast BWC propose «Anou pranennpoz» pour les 53 ans de Maurice

Blast BCW

« Anou pranennpoz ». C’est l’action proposée par Blast BCW, qui culminera jusqu’à la fête nationale. En effet, ceci est une invitation à faire le choix de la pause pour se « réinitialiser », avec l’amour de la patrie comme force motrice du changement positif et constructif pour le pays. Trois activités phares, visant à fédérer les Mauriciens autour de cette cause, sont prévues en ce sens durant ce mois.

Cette action se décline en trois temps. Il y a d’abord l’opération « Exprim to lamouravekenngran M », qui comporte quatre catégories : écriture (lettre, poème...), slam, chant et dessin. Tous les Mauriciens sont appelés à exprimer leur amour pour leur pays à travers l’une de ces expressions artistiques. Ces œuvres doivent véhiculer impérativement les valeurs clés que sont l’amour, le respect et le vivre-ensemble, faute de quoi elles seront automatiquement rejetées.

Les participants ont jusqu’au 3 mars 2021 pour envoyer leur œuvre – une seule par participation par catégorie –par voie électronique, notamment sur la page Facebook « Anou pranennpoz » ou sur l’adresse mail suivante : [email protected] panel fera une présélection et ce sera au public de voter pour ses coups de cœur à travers les « Likes » sur Facebook.

Avec la deuxième initiative, intitulée « Iliminnnoupeiavekpozitivite », Blast BCW invite les Mauriciens à découvrir les bienfaits de cette pause à travers une « Lumière alternative ». Ils sont ainsi appelés à éteindre les principales sources de lumières conventionnelles et à s’illuminer avec des moyens alternatifs, par exemple une bougie, un briquet ou la lampe de son portable, etc.

Et pour finir, la troisième partie – « Nouswe pou Moris » – met en scène les effets attendus de la pause sur l’action : la clairvoyance, la lucidité. Elle invite le public à exprimer des vœux pour le pays, toujours sur la page de l’événement, pour faire naître des actions réfléchies pour le bien de tous.