Hector Espitalier-Noël : «Soyons de dignes enfants de nos anciens qui se sont unis…» | Défi Économie Aller au contenu principal

Hector Espitalier-Noël : «Soyons de dignes enfants de nos anciens qui se sont unis…»

Hector Espitalier-Noël

L’heure est à l’unité afin de surmonter les écueils nationaux et sectoriels auxquels le pays fait face depuis 2020. Ainsi pourrait-on résumer les propos d’Hector Espitalier-Noël, Chief Executive Officer du conglomérat ENL.

« (…) Soyons de dignes enfants de nos anciens qui se sont unis, malgré leurs différends, pour affronter l’ennemi commun à chaque fois que celui-ci s’est présenté, tantôt sous forme d’un cataclysme naturel, tantôt sous celle d’une dégradation du tissu social ou économique de notre île... », a-t-il dit un éditorial publié sur le site du groupe. « C’est ainsi que notre pays a pu connaître les succès qui font aujourd’hui encore notre renommée. »

Le conglomérat ENL, rappelons-le, a une forte présence dans le tourisme, l’immobilier résidentiel et commercial, la logistique et l’agro-industrie

En 2020, l’économie mauricienne devrait enregistrer une contraction de 15,2 %. Cette pire performance en quatre décennies a pour cause la pandémie du coronavirus qui s’abat par vagues mortelles dans le monde, incluant nos principaux partenaires économiques.

Source de Rs 63,1 milliards de revenus en devises étrangères en 2019, le tourisme est le principal pilier à payer le prix fort avec la fermeture des frontières depuis la mi-mars. Le secteur connaîtrait une contraction de quelque 67 % en 2020 par rapport à la précédente année, selon Statistics Mauritius. La relance des activités requiert l’élaboration d’un plan avec la participation des professionnels, selon Hector Espitalier-Noël.

« Nous savons que le pays reste fermé jusqu’à février 2021, mais n’avons aucune indication quant à une date de réouverture des frontières », a-t-il dit. « Il est impérieux qu’une équipe de haut niveau composée d’expériences et d’expertises diverses, avec des représentants de l’industrie, travaille sur un plan réaliste qui nous permettrait d’annoncer une date d’ouverture dans un proche avenir. »

L’annonce permettrait à l’industrie de redémarrer ses opérations, a-t-il ajouté.