Enquête de Post Office Travel Money : Maurice, destination lointaine la plus chère pour les Anglais | Défi Économie Aller au contenu principal

Enquête de Post Office Travel Money : Maurice, destination lointaine la plus chère pour les Anglais

Des touristes anglais estiment que la destination mauricienne est la plus coûteuse. Selon une enquête menée par Post Office Travel Money du Royaume Uni, Maurice se retrouve comme le lieu de vacances long courrier le plus onéreux, en ce début d’année.  

Réalisé en fin d’année dernière, le sondage a été basé sur les prix d’un forfait vacances d’une semaine pour deux personnes. Outre les repas du soir, les prix qui sont offerts en ce début du mois de janvier incluent aussi vins, bières et cafés.

Selon Post Office Travel Money, le solde du prix des vacances pour janvier serait de £  1  600,35 (environ Rs 70 000) pour Maurice. Le pays est talonné par Montego Bay, en Jamaïque, à £ 1  346,89 (environ
Rs 59 000), Sainte-Lucie, à £ 1 180,26 (environ Rs 52 000), Mombassa à £ 1 141,73 (environ Rs 50 000), Phuket à £  1 075,35 (environ Rs 47 000) et Jumeirah à Dubaï, à £ 1 061,80 (environ Rs 46 000). Ces prix excluent les billets d’avion et les frais de déplacement, entre autres.

Cependant, pour des destinations plus proches d’eux, les Anglais optent pour un forfait vacances d’une semaine pour une station balnéaire comme celle de Paphos en Chypre. Les prix se situent sous la barre de £ 382 par personne (environ Rs 16 600) bien plus abordable que leur deuxième choix, Lanzarote, aux Canaries, à £ 461,86 (environ Rs 20 000). Leur troisième option est une autre île de l’archipel, qui est offerte à £  469,48 (environ Rs 20 500).  

L’enquête a pris en considération le coût de la vie des douze destinations préférées des Anglais. La destination kenyane a l’indice le moins élevé à £  149,73 (environ Rs 6 500). Toutefois, le forfait vacances est supérieur à celui de Bali où le coût de la vie est de £  176,82 (environ Rs 7 700). Il vient à la seconde place parmi les pays à visiter. La roupie indonésienne a perdu de sa valeur face à la livre sterling.

« La volatilité persistante de la livre sterling suggère plus que jamais que les vacanciers soient conscients du risque que les prix des vacances d’hiver peuvent croître. Le signal clair pour les adeptes des bonnes affaires est de rechercher la destination qui peut leur offrir le meilleur choix qualité-prix en combinant les différents critères », rappelle Andrew Brown de Post Office Travel Money.