Effets de pandémie : le groupe Sun emprunte Rs 4,8 milliards pour passer la crise | Défi Économie Aller au contenu principal

Effets de pandémie : le groupe Sun emprunte Rs 4,8 milliards pour passer la crise

Le lobby de l’hôtel Sugar Beach, sis sur le littoral ouest du pays.

L’opérateur hôtelier Sun Limited dit être en mesure de respecter ses engagements, incluant le financement des pertes opérationnelles, jusqu’à mi-2021. C’est ce qu’affirment le Chief Executive Officer François Eynaud et le Chief Finance Officer Tommy Wong Yun Shing dans le rapport annuel 2020 du groupe.

Afin de couvrir ses obligations, le groupe a concrétisé avec succès un plan de financement totalisant Rs 4,8 milliards. La Mauritius Investment Corporation (MIC), souscrira à hauteur de Rs 3,1 milliards aux obligations du groupe. Le remboursement se fera au terme de neuf ans, avec la possibilité de repayer avant l’échéance. Ensuite, Sun Limited a obtenu des prêts de Rs 1,7 milliards auprès des banques.

Le 4 novembre, le groupe a remboursé des obligations totalisant 54 millions d’euros, est-il dit dans le rapport annuel.

Un tel montage intervient dans une période difficile sans précédent pour le secteur du tourisme, sevré de touristes depuis le 20 mars avec la fermeture des frontières, décision visant à protéger le pays de la Covid-19. Sur les neuf premiers mois de l’année, les recettes ont chuté de 63 % pour atteindre les Rs 16,9 milliards.

Depuis le 1er octobre dernier, l’accès au pays se fait sous strictes conditions sanitaires, incluant une période de quarantaine de 14 jours (contre une moyenne de séjour de quelque 11 jours pour le touriste). Cet ensemble de mesures préventives est étendu jusqu’au 15 janvier.

« (…) La pandémie est cependant très active dans d’autres région du monde », a fait ressortir Jean-Pierre Dalais, président du conseil d’administration du groupe hôtelier. « Donc, nous ne disposons d’aucune visibilité sur la réouverture complète des frontières mauriciennes sans quarantaine et aucune indication sur une reprise du voyage dans nos principaux marchés. »