Compensation salariale : Rs 500 proposées par les syndicats | Défi Économie Aller au contenu principal

Compensation salariale : Rs 500 proposées par les syndicats

Rashid Imrith et Jane Ragoo

Les négociations tripartites sur la compensation salariale commencent le 25 novembre. Les syndicalistes examinent le quantum de Rs 500. Les syndicalistes Rashid Imrith et Jane Ragoo disent qu’il faut s’asseoir autour d’une table pour trouver d’autres solutions pour les entreprises qui n’auront pas la capacité de payer. Mais, il faut surtout soutenir les salariés aux bas d’échelle, insistent-ils.

Rashid Imrith : « On travaille sur un quantum »

Rashid Imrith, porte-parole de la Fédération des syndicats du secteur public explique que « la somme de Rs 500 a été proposée par le ministère, mais rien n’est confirmé à ce stade car on travaille sur un quantum en ce moment ». Ce montant concerne ceux touchant moins de Rs 21 000 en vue de sauver ceux au bas de l’échelle. « Le quantum de la compensation salariale sera finalisé en prenant en considération les impacts de la crise financière »,

Il dit être conscient du défi économique qui s’avère difficile avec les gens qui ont perdu leurs emplois, la baisse des salaires et les entreprises éprouvées par des difficultés à cause de l’impact de la Covid-19.  De ce fait, il réclame la mise de pied des Terms of Reference, présidés par le Premier ministre pour examiner les défis actuels.

Jane Ragoo : « Rs 500 est raisonnable dans le contexte actuel »

Jane Ragoo, porte-parole de la Confédération des Travailleurs du Secteur Privé (CTSP), est d’avis que la Covid-19 a affecté la situation économique des travailleurs. Dans un tel contexte elle trouve que le montant Rs 500 est raisonnable pour ceux touchant moins de Rs 21 000. « Il faut faire la distinction entre le salaire minimum qui est une révision salariale et la compensation salariale qui compense les salariés pour la perte de leur pouvoir d’achat car plusieurs produits alimentaires ont accusé une hausse », estime-t-elle.