Nicolas Goldstein, co-fondateur de Talenteum.africa : «Le télétravail a boosté la présence féminine dans certaines entreprises» | Défi Économie Aller au contenu principal

Nicolas Goldstein, co-fondateur de Talenteum.africa : «Le télétravail a boosté la présence féminine dans certaines entreprises»

Nicolas Goldstein

L’intérêt autour de la participation de la gent féminine dans le développement économique s’accroît. Cependant, l’Afrique semble accuser du retard par rapport aux autres continents concernant l’autonomisation de la femme.

D’ailleurs, Nicolas Goldstein, co-fondateur de Talenteum.africa, concède que les autres continents ont pris de l’avance sur l’Afrique en ce qu’il s’agit de l’autonomisation de la femme. « Nonobstant le fait que des pays comme le Rwanda ont déjà enclenché le processus pour augmenter la présence féminine dans des postes clés, l’Afrique est en retard sur ce point », observe-t-il. Or, estime-t-il, il est important d’investir dans les talents féminins. Ce sujet a ainsi fait l’objet d’un webinar - sponsorisé par Talenteum.africa, en milieu de semaine.

Ainsi, les points saillants de cette rencontre virtuelle sont l’aspect de la parité homme-femme et le fait de que plus en plus d’entreprises respectent davantage leurs engagements de développement durable inclusif. Nicolas Goldstein, organisateur du webinar, affirme qu’une étude intitulée ‘Women Count 2020 report’ met en exergue le fait que « la rentabilité d’une entreprise augmente lorsque des femmes font parties du board ». Fait notable, ajoute-t-il, le télétravail aurait boosté la présence féminine dans certaines entreprises. Selon Nicolas Goldstein, cela peut s’expliquer par le fait que le travail à domicile permet de garder le lien familial. 

Venna Pavaday de la firme Verde et Johanne Rannoojee étaient les invitées du webinar. Une trentaine de personnes y ont assisté.

Fabrice Larétif