Commodités : Terra cible une hausse de production en Côte d’Ivoire | Défi Économie Aller au contenu principal

Commodités : Terra cible une hausse de production en Côte d’Ivoire

La Côte d’Ivoire consomme plus de sucres qu’il n’en produit.

Cet État de l’Afrique de l’Ouest est certes le premier producteur de fèves de cacao dans le monde. Et pourtant, en termes de sucres, le marché de la Côte d’Ivoire demeure déficitaire. Terra Mauricia, actionnaire dans la société Sucrivoire, compte en remédier, est-il dit dans le rapport annuel 2019 du conglomérat mauricien.

Le groupe mauricien agira en tant que conseiller technique au sein de Sucrivoire, où sa part est de quelque 26 %. Terra, engagé dans la production de sucres spéciaux et énergie sur le plan local, y apportera son expertise. La finalité est que cette enseigne ivoirienne s’améliore en termes de compétitivité et d’efficience.

« Un plan est prévu pour booster notre production sucrière en Côte d’Ivoire afin de répondre à la demande interne. Nous analysons les possibilités de financement afin d’investir dans ce projet passionnant », a fait ressortir Nicolas Maigrot, Managing Director de Terra Mauricia, dans le rapport annuel disponible sur le site du conglomérat. « Le succès de la mise en œuvre de ce projet de hausse de production déterminera l’avenir de Sucrivoire. »

Selon la presse régionale, le gouvernement ivoirien a interdit les importations de sucre afin de booster la production locale et combler le déficit. En 2018, la consommation fut estimée à 243 000 tonnes alors que la production a été de 197 270 tonnes au cours de la même année.