AfrAsia Bank : Yves Jacquot au centre de la tension qui agite le Board | Défi Économie Aller au contenu principal

AfrAsia Bank : Yves Jacquot au centre de la tension qui agite le Board

Yves Jacquot
Yves Jacquot

L’AfrAsia Bank tiendra son Board Meeting en cette fin de semaine. C’est Jean de Fondaumière qui continuera à présider le conseil d’administration – il a soumis sa démission, mais reste en poste – en attendant qu’on trouve un remplaçant d’ici début septembre. Une réunion qui s’annonce tendue car Jean de Fondaumière ainsi que Neeven N. Parsooramen,  le Company Secretary – qui a lui aussi démissionné – ont, dans différentes missives, tous deux pointé du doigt les « agissements » du directeur canadien Yves Jacquot. Il sèmerait, selon eux, la « zizanie » au sein du conseil d’administration.

Le Défi Quotidien a approché l’AfrAsia Bank ainsi que la Banque Nationale du Canada pour avoir leur version sur les différends qui opposeraient les directeurs canadiens et les directeurs mauriciens. Du côté d’AfrAsia Bank, Sanjiv Bhasin, le CEO de la banque, ne souhaite pas faire de commentaire sur « les board matters ». Au niveau de la Banque Nationale du Canada, on nous a remerciés d’avoir pris la peine de les contacter avant d’ajouter qu’ils ne « feront pas de commentaires ».

Il faut savoir que les conflits au sein du conseil d’administration perdurent depuis environ deux ans. Il ressort que les directeurs mauriciens et les directeurs canadiens ont leur propre vision et camperaient sur leurs positions. C’est là le fond du problème. L’affaire de créances douteuses de NMC Healthcare n’est qu’une goutte d’eau. D’ailleurs, il ressort que ces créances douteuses ne représentent que 0,03 % de l’exposition de la banque face aux « bad debts ».

Après avoir réalisé des bénéfices de Rs 1,3 milliard pour l’exercice se terminant à fin mars 2020, l’AfrAsia Bank devrait enregistrer une bonne performance cette année malgré la Covid-19. Du coup, les rumeurs que la Banque Nationale du Canada se retirera de l’actionnariat de l’AfrAsia Bank ne se posent pas. « Un départ de l’actionnaire canadien n’est pas à l’ordre du jour », indique une source. D’autant plus que la croissance de la banque et son positionnement en Afrique le rend intéressant pour tout actionnaire.

Pour rappel, les deux principaux actionnaires de l’AfrAsia Bank sont : IBL et  la National Bank of Canada.

Quant au Board, il est composé de Sanjiv Bhasin (également CEO de la banque), Martin Caron, Dipak Chummun, Yves Jacquot, Philippe Jewtoukoff, Arnaud Lagesse, Mathew Welch et François Wertheimer.