Clensy Appavoo : «Une ‘enforcement division’ pour contrer l’exercice illégal de l’expertise comptable» | Défi Économie Aller au contenu principal

Clensy Appavoo : «Une ‘enforcement division’ pour contrer l’exercice illégal de l’expertise comptable»

Clensy Appavoo
Clensy Appavoo (Small and Medium Practices Committee)

Les services de ‘comptables indépendants et illégaux’ fleurissent à Maurice. Pour lutter efficacement contre cet exercice illégal, une ‘enforcement division’ est en cours, annonce Clensy Appavoo, chairperson du Small and Medium Practices (SMP) Committee du Mauritius Institute of Professional Accountants (MIPA).

Comment luttez-vous contre l’exercice illégal de l’expertise comptable ?
Cette année, la lutte contre l’exercice illégal de l’expertise comptable demeure notre priorité. Ainsi, une ‘enforcement division’ du Small and Medium Practices (SMP) Committee et du Mauritius Institute of Professional Accountants (MIPA) est en cours pour lutter contre cet exercice. De ce fait, toute personne qui sollicite un expert-comptable doit s’assurer qu’il soit bien un comptable accrédité. Bien que cette profession soit réglementée par le MIPA, il arrive souvent que les faux experts-comptables ne donnent plus de nouvelles une fois que le paiement a été effectué. En outre, le client ne bénéficie d’aucune garantie auprès de ces comptables qui opèrent dans l’illégalité. C’est dommage que leurs clients soient dans l’incapacité d’établir leur bilan. Nous avons lancé une campagne de sensibilisation intitulée ‘Red Card to Rogue Accountants’ auprès de nombreux acteurs concernés en vue de mieux informer sur le secteur de la compatibilité.

Qui sont les experts-comptables illégaux et quand l’infraction est-elle constituée ?
Plusieurs personnes ont créé leur auto-entreprise à domicile et se mettent à faire de la comptabilité pour les PME à faible coût. En sus de cela, plusieurs firmes mauriciennes, qui ne sont pas titulaires d’une licence du MIPA, exercent illégalement. Il faut impérativement cesser au plus vite la concurrence déloyale générée par ces activités marginales.

Y a-t-il des risques pour les comptables ?
À mon avis, il y a une dizaine de compagnies qui opèrent illégalement dans le domaine de la comptabilité. Pour l’heure, le chiffre exact n’est pas encore connu. On est en train de faire une étude sur ce sujet. D’où la mise en place d’une ‘enforcement division’ pour s’assurer que ces firmes illégales soient sanctionnées, voire mises hors circuit. Les peines recevables sont l’interdiction d’exercer comme comptable.

Quid de la digitalisation dans le domaine de la comptabilité ?
Je pense que la technologie a un impact considérable sur le travail des professionnels comptables. La numérisation est inévitable si nous voulons améliorer nos services. Cela s’applique aux secteurs privé et public. La tendance de la technologie moderne va créer une nouvelle révolution. Les modèles commerciaux subissent actuellement des changements fondamentaux dans l’approvisionnement, les ventes, le stockage, la prestation de services, la satisfaction des clients et même le marché monétaire. Ces derniers sont tous confrontés à des défis. De plus, les entreprises en général subiront des changements importants dans quelques années.