Création d’une monnaie numérique : zoom sur les avantages et les risques pour Maurice | Défi Économie Aller au contenu principal

Création d’une monnaie numérique : zoom sur les avantages et les risques pour Maurice

Monnaie numérique
Selon les experts, l’utilisation d’une monnaie numérique rendra les transactions financières plus faciles.

La Banque de Maurice (BOM) est en cours de créer une monnaie numérique. C’est ce qui a été annoncé par le président de la République dans le discours-programme. L’économie mauricienne est-elle prête d’avoir sa propre monnaie numérique ? Quelles sont les opportunités et les craintes liées à une crypto-monnaie ? Le point avec des experts et des observateurs….

Rapidité et stabilité

Plus besoin de faire la queue au guichet : avec leur Smartphone, le public sera en mesure d’effectuer des paiements ou encore des transferts instantanément. «Tel est l’avantage associé avec une monnaie numérique. Elle pourrait rendre les transactions plus faciles », explique le CEO de la Mauritius Bankers Association, Daniel Essoo. Ce dernier fait ressortir que les monnaies numériques actuellement disponibles, comme Bitcoin et Ethereum, sont très volatiles et instables. « Par contre, une monnaie officielle en format digital est une proposition beaucoup plus attrayante et stable », poursuit-il. Un avis que partage l’économiste Ganessen Chinnapen. « Une monnaie numérique de la BOM sera plus stable et sécurisée. Par ailleurs, on économisera du temps pour effectuer des transactions financières », dit-il.

Sécurité contre les fraudes financières

L’utilisation d’une monnaie numérique est plus sécurisée pour effectuer des transactions comparées à celle de la monnaie traditionnelle. C’est ce qu’explique Ganessen Chinnapen. Par ailleurs, dit-il, elle simplifie les processus et sécurise davantage les transactions au niveau international.  « En outre, c’est moins coûteux de travailler avec des monnaies numériques », appuie-t-il.  

Variation des prix

Cependant, nos interlocuteurs soulignent que, du fait des transactions transfrontalières, la monnaie numérique est exposée aux risques de volatilité et de variation des prix. « C’est aussi quelque chose de nouveau auquel les entreprises du secteur privé ne font pas confiance. C’est un outil innovant pour notre marché financier, mais cela dépend du temps qu’il faudra aux entreprises du secteur privé pour s’adapter à cet environnement financier numérique et en faire bon usage. Les entreprises devraient être éduquées, guidées et aidées à s’adapter à cet environnement financier numérique », dit Ganessen Chinnapen.


Les monnaies numériques les plus populaires

  • Bitcoin- la première et la plus célèbre des crypto-monnaies.  Après sept ans d’existence, le prix du Bitcoin est passé de zéro à plus de 650 dollars et son volume de transactions a atteint plus de 200 000 transactions quotidiennes.
  • Litecoin - C’est l’une des premières crypto-monnaies après le Bitcoin et est surnommée l’argent du bitcoin ou numérique.
  • Ethereum - L’idée du jeune cryptologue de génie, Vitalik Buterin, s’est hissée à la deuxième place dans la hiérarchie des crypto-monnaies
  • Ripple - la monnaie ne sert pas de support pour stocker et échanger de la valeur, mais davantage comme un jeton pour protéger le réseau contre le spam.
  • Monero - Cet algorithme a été inventé pour ajouter les fonctionnalités de confidentialité qui manquaient au Bitcoin

Suttyhudeo Tengur de l’APEC : « Une éducation des Mauriciens sur la crypto-monnaie est primordiale »

Le président de l’Association pour la Protection de l’Environnement et des Consommateurs (APEC), Suttyhudeo Tengur, est d’avis que c’est un projet qui fera rêver beaucoup de Mauriciens qui arrivent difficilement à comprendre le système bancaire actuel ou encore l’utilisation des guichets automatiques. «Il faudra toute une éducation et de sensibilisation de tous les Mauriciens sans distinction avant de parler de crypto-monnaie », dit-il. Selon lui, même des banquiers, des consultants, des scientifiques et des développeurs ont une connaissance très limitée des crypto-monnaies. « L’introduction de la monnaie digitale à Maurice devra passer par beaucoup de tests afin que les Mauriciens puissent comprendre le concept de base avant d’entrer dans le système », dit-il.