Pratique abusive : pas de contrat avant l’achat | Défi Économie Aller au contenu principal

Pratique abusive : pas de contrat avant l’achat

Photo Source : twitter.com/singhns

Vous avez surement relevé sur les rayons de certains magasins des produits de verre ou tout aussi fragile, une affichette indiquant : Si cassé, considérez comme acheté. Une façon pour le commerçant de vous faire savoir que s’il vous arrive de casser accidentellement un produit exposé, il vous sera exigé de le payer.

Or, rien dans la loi ne permet à un commerçant de vous faire payer un produit que vous n’avez pas acheté. Pour devenir le propriétaire d’un produit, il faut absolument qu’il y ait un accord, tacite certes, et l’échange selon cet accord. Tant que vous n’avez pas exprimé votre accord sur le prix et que vous n’avez pas payé, il n’y a aucun accord, donc pas de contrat.

Vous pouvez encore reconnaître une part de responsabilité en cas d’accident et trouver un accord à l’amiable, mais certainement pas être exigé de payer le prix total du produit.

La consigne est donc : soyez exigeant et ne vous laissez pas marcher sur les pieds.