Indice FAO décembre 2019 : les huiles végétales à suivre | Défi Économie Aller au contenu principal

Indice FAO décembre 2019 : les huiles végétales à suivre

Huiles végétales
L’Indice FAO des prix des huiles végétales, en décembre dernier, a atteint son niveau le plus élevé depuis 25 mois.

L’Indice FAO des prix des huiles végétales, en décembre dernier, a atteint son niveau le plus élevé depuis 25 mois, soit 9,4 % par rapport à novembre. Il s’est établi en moyenne à 164,7 points en décembre, gagnant 14,1 points par rapport à novembre. Cette reprise résulte principalement de l’affermissement des prix de l’huile de palme et de l’augmentation des cours des huiles du soja, du tournesol et du colza.

Sur l’ensemble, l’Indice FAO des prix des produits alimentaires s’est établi en moyenne à 181,7 points en décembre 2019, soit 4,4 points (2,5 %) de plus qu’en novembre, enregistrant ainsi son troisième mois consécutif de hausse. Une forte reprise sur les marchés des huiles végétales, du sucre et du lait a porté l’indice à son niveau le plus haut depuis décembre 2014. Toutefois, sur l’ensemble de l’année 2019, l’Indice FAO des prix des produits alimentaires a atteint en moyenne 171,5 points, soit seulement trois points de plus (1,8 %) qu’en 2018.

L'Indice des prix des céréales a affiché une valeur moyenne de près de 164,3 points en décembre, soit un gain de 2,2 points (1,4 %) par rapport à novembre. Cette progression est imputable en grande partie à la hausse des cours internationaux du blé, en raison d’une accélération de la demande à l’importation émanant de la Chine et de problèmes logistiques en France, liés à des manifestations prolongées et à des préoccupations quant aux conditions de production dans plusieurs régions importantes.

Pour sa part, l'Indice des prix des produits laitiers s’est établi en moyenne à 198,9 points, en décembre, soit 6,3 points (3,3 %) de plus qu’en novembre. Ce sont les cours du fromage qui ont le plus augmenté, faisant un bond de près de 8 % après trois mois de baisse continue, en raison d’une forte demande mondiale à l’importation sur fond de resserrement des disponibilités exportables dans l’Union européenne et en Océanie.

Sur l’ensemble de l’année 2019, l’Indice des prix des produits laitiers a atteint en moyenne près de 199 points, soit une hausse de 5,8 points (3,0 %) par rapport à 2018 ; ce sont les prix du lait écrémé en poudre qui ont enregistré la plus forte augmentation annuelle, suivis de ceux du fromage et du lait entier en poudre, tandis que les cours du beurre se sont établis à des valeurs moyennes en retrait.