Obligations à moyen et long termes : la Trésorerie compte lever Rs 11,4 milliards | Défi Économie Aller au contenu principal

Obligations à moyen et long termes : la Trésorerie compte lever Rs 11,4 milliards

Banque centrale

Le ministère des Finances a levé le voile sur ses besoins en fonds pour le début de 2020. En sus des obligations à court terme (ayant une maturité de moins d’un an), la Trésorerie publique compte émettre des obligations de moyen et long termes. C’est ce qui est indiqué dans un document publié par la Banque de Maurice, le régulateur bancaire étant l’autorité gérant les appels d’offres pour les bons de l’État.

Au total, l’État devrait emprunter une somme minimale totalisant Rs 11,4 milliards au cours du premier trimestre de l’année prochaine. Selon le document de la Banque centrale, pour les obligations arrivant à maturité dans trois ans, le ministère des Finances compte émettre des obligations de Rs 5,2 milliards. Ces instruments sont appelés Three-Year Benchmark Treasury Notes.

Puis nous retrouvons des obligations ayant une maturité de cinq ans. Ces Five-Year Benchmark Government of Mauritius Bonds seront offertes aux investisseurs à deux reprises au cours du prochain trimestre. Le mercredi 8 janvier, ce seront des obligations totalisant Rs 1,5 milliard. Le jeudi 20 février, ce seront Rs 1,6 milliard qui seront disponibles.

Il est aussi question d’allonger la maturité de la dette publique. Dans cette optique, ce sont Rs 3,1 milliards qui seront offertes. La première tranche, ayant une maturité de 10 ans, est de Rs 1,6 milliard. La seconde est la New 15-Year Inflation Indexed Bonds (avec le taux d’intérêt indexé sur l’inflation), et ce pour un montant de Rs 1,5 milliard.

Ces montants se greffent sur des instruments financiers émis pour une durée de moins d’un an que les Treasury Bills de 91 jours, 182 jours et de 364 jours. « Treasury Bills of 91 days, 182 days and 364 days will continue to be issued until further notice. The range for the amount to be issued for the coming two months and the tender amount for the coming two weeks will be posted on the websites of the Ministry and the Bank of Mauritius », fait ressortir la Banque centrale.