Hexora Hair and Beauty Care - Anju Jhurry : quand la passion se transforme en profession | Défi Économie Aller au contenu principal

Hexora Hair and Beauty Care - Anju Jhurry : quand la passion se transforme en profession

Anju Jhurry

Passionnée par la coiffure et l’esthétique et dotée d’un esprit d’entreprise, Anju Jhurry a créé et développé son activité avec succès. Depuis son existence le 23 septembre 2004, son salon Hexora Hair and Beauty Care a réussi à marquer de son empreinte le monde de l’esthétique.

Soins du visage, waxing, manucure, pédicure, coiffure, coupe, coloration, épilation… Le salon Hexora Hair and Beauty Care, situé sur la route royale à Candos, Quatre-Bornes, propose toute une gamme de soins de beauté.  Sa passion pour la coiffure et l’esthétique remonte à son plus jeune âge. « Chaque fois que je regardais la télévision, je m’intéressais aux programmes liés à la mode et au maquillage. Par conséquent, j’ai décidé de suivre un cours d’esthétique pour apprendre plus sur ce métier. Au cours de ma formation, j’excellais à tous les niveaux sans rencontrer de difficultés majeures, ce qui m’a encouragée à partir à l’étranger pour apprendre davantage sur l’esthétique », raconte notre interlocutrice.

15 ans d’existence

Anju Jhurry
Anju Jhurry fait ressortir que la porte de son salon est ouverte aux femmes de tous âges.

Anju Jhurry fait ressortir que la porte de son salon est ouverte aux femmes de tous âges qui veulent prendre soin d’elles ou qui souhaitent profiter d’un moment de détente. Depuis l’ouverture du salon il y a 15 ans, elle reçoit des clientes qu’elle a connues célibataires et qui sont maintenant mariées et mamans.

« Même si elles n’habitent plus dans la région, elles viennent souvent me rendre visite, ce qui est un réel plaisir. Par ailleurs, je reste toujours en contact avec certaines de mes clientes qui sont actuellement à l’étranger. Durant leur visite à Maurice, elles ne ratent jamais de venir au salon pour des soins », souligne l’esthéticienne.

Pour réussir dans ce métier, souligne-t-elle, il faut être performant dans tous les domaines. « J’ai eu l’opportunité de me spécialiser dans les soins de beauté où j’ai pu exprimer mon sens artistique et mon goût pour la mode. J’aime puiser dans la créativité pour embellir mes clientes », déclare-t-elle.

Toutefois, ajoute-t-elle, l’essentiel est d’avoir confiance en soi-même. « Par ailleurs, il est primordial pour un entrepreneur d’aimer son métier. La passion et la patience sont des mots clés pour moi », conclut la femme entrepreneure.

Lecture, randonnée et musique

Hormis la coiffure et l’esthétique, Anju Jhurry est passionnée de lecture, de randonnées et de musique. « J’aime également chercher de nouvelles idées en matière d’esthétique. D’ailleurs, je suis d’avis que, quel que soit le métier, il faut toujours apprendre sur les nouveautés et les nouvelles techniques. C’est ainsi qu’on peut se démarquer des autres », soutient-elle. En outre, la femme entrepreneure avance qu’il est également important d’assurer un bon équilibre entre la vie personnelle et la vie professionnelle. « En tant qu’entrepreneure, épouse et maman, je jongle entre les fonctions pour ne négliger ni la famille ni le business », dit-elle.