DSO devient iQera avec une forte équipe de technologie informatique locale | Défi Économie Aller au contenu principal

DSO devient iQera avec une forte équipe de technologie informatique locale

Antoine Thomas et Jean-François Bensahel.
Antoine Thomas et Jean-François Bensahel.

Le groupe DSO Océan Indien change de nom et devient iQera. Avec près d’un quart de son effectif global composé de Mauriciens, le leader français du recouvrement des créances dispose d’une forte équipe d’informaticiens et de collaborateurs locale de la relation financière client. Le développement du site local est stratégique pour le groupe français. C’est d’ailleurs pourquoi, il ambitionne d’augmenter le nombre de personnel local à 540 d’ici peu.

Lors d’une présentation du rebranding, le mardi 26 novembre au siège de la compagnie au Citadelle Mall, Port-Louis, Jean-François Bensahel, président du groupe iQera indique que le site de Maurice est important non seulement en termes de nombre de collaborateurs, mais aussi sur la base du travail en direct effectué avec les clients. « C’est un site de production de premier rang avec une forte équipe IT de 120 personnes. Elles contribuent à l’élaboration d’outil de logiciel, au développement des plateformes de créances, de crédit et de factures pour nous et pour nos clients », a-t-il souligné.

Le groupe surveille de près le marché du travail tout en collaborant avec les universités de Maurice pour avoir les ressources nécessaires en technologie informatique. D’ailleurs, les jeunes recrues sont encadrées, selon un programme de fidélisation basé sur leur carrière, leur préoccupation ou cause et sur la communauté professionnelle qui les entoure.

Desservant une clientèle à 99 % française, depuis la fusion DSO et le groupe MCS un an de cela, iQera est le partenaire de confiance des entreprises et des institutions financières. Il offre des services de finances, de crédit et relation client à chaque étape du cycle financier client. Il dispose ainsi des solutions sur-mesure, jusque dans les parcours des clients les plus numérisés, en mobilisant le meilleur de l’intelligence relationnelle et des technologies de pointe.

 « Durant ces deux dernières années, nous avons maintenu une progression constante tout en conduisant le changement lié à cette fusion. Nous avons ainsi posé les bases, ce qui nous permet aujourd’hui de nous positionner en tant qu’entreprise de référence dans nos métiers. Ce nouveau nom nous permettra aussi de consolider notre marque employeur et de renforcer notre engagement auprès de nos collaborateurs », a expliqué Antoine Thomas, directeur du site iQera à Maurice.

L’identité de la marque est construite autour de trois verbes d’action qui traduisent les convictions du groupe : réaliser l’inédit ; jouer collectif ; et laisser une empreinte positive.

« 2019 aura été l’année de la construction et je suis fier du chemin parcouru par tous nos collaborateurs et de leur engagement. Cette année a été marquée par l’internalisation du groupe avec deux acquisitions significatives en Italie, Serfin et Sistemia. Aujourd’hui, nous créons iQera, au terme de notre projet d’intégration entre MCS et DSO. Nous changeons d’échelle et nous visons maintenant de doubler de taille en trois ans », a ajouté Jean-François Bensahel.