Hôtellerie : les Maldives et les Seychelles dominent toujours Maurice | Défi Économie Aller au contenu principal

Hôtellerie : les Maldives et les Seychelles dominent toujours Maurice

Aux Maldives, la compétition est de plus croissante avec l’arrivée de nouveaux hôtels. (Photo : https://www.cvent.com)

Les derniers rapports trimestriels des groupes hôteliers affichent un léger recul des chiffres d’affaires. Ceux ayant des établissements dans la région ont cependant bénéficié d’une hausse des arrivées touristiques. Le cas est inverse pour les opérateurs locaux.

La direction du groupe Sun indique une hausse de son EBITDA de 21 %, qui équivaut à Rs 44 millions malgré un léger recul de son chiffre d’affaires de 3,6 % par rapport au même trimestre de l’année dernière, pour atteindre Rs 1,26 milliard. « Ces résultats s’expliquent par la rénovation d’environ 50 % des chambres du Sugar Beach, ainsi qu’à la baisse générale des arrivées touristiques à Maurice », souligne-t-elle.

Elle ajoute que pour ce premier quart au 30 septembre dernier, le taux d’occupation des hôtels a atteint 69,9 % avec une hausse de 7 % sur les revenus par chambre disponible (RevPAR). « Malgré une hausse de 10 % dans les arrivées touristiques aux Maldives, le Kanuhura, hôtel de luxe 5* supérieur, évolue dans un environnement très compétitif avec l’ouverture de nombreux nouveaux hôtels. Néanmoins, pour le premier trimestre, l’hôtel a enregistré une croissance de 47 % de ses revenus, comparés à la même période de l’année dernière », explique le groupe Sun.

Excluant une provision exceptionnelle de Rs 15 millions sur des créances irrécouvrables suite à la faillite de Thomas Cook Group et une charge additionnelle de Rs 7 millions imputable aux changements des normes comptables (IFRS 16), Sun a enregistré une diminution de ses pertes pour ce premier trimestre 2019, de Rs 230 millions, comparé à Rs 239 millions durant la période correspondante en 2018.

Accès aérien décrié

Le groupe Constance Hotels, Resorts and Golf a noté des arrivées touristiques en progression aux Maldives et aux Seychelles de 15,8 % et 5,4 % pour 1 251 690 visiteurs et 274 823 autres respectivement. Alors que pour la même période de neuf mois, le nombre de touristes à Maurice a baissé de 0,1 % à 973 642.

« Alors que le nombre de chambres disponibles sont en hausse aux Maldives, l’archipel des Seychelles reste une forte destination. Maurice souffre des contraintes relatives à l’accès aérien et enregistre une baisse de parts de marchés par rapport aux autres destinations », souligne le groupe.

En sus de cela, ses établissements à Maurice et Maldives ont enregistré un recul en raison des contraintes du marché, de la fermeture partielle de Constance Belle Mare Plage Hotel et du renvoi du lancement du projet C Mauritius Hotel.

Les hôtels sous gestion aux Seychelles et à Madagascar ont été performants. Les établissements du groupe ainsi que ceux sous sa gestion ont enregistré un taux d’occupation de 64,5 % contre 66,2 % en 2018. Les revenus du groupe ont chuté de Rs 2,63 milliards à Rs 2,5 milliards et EBITDA a reculé de Rs 509 à Rs 401 millions.

Les charges financières se sont accrues de 3 % à Rs 247 millions. La contribution des entreprises associées a augmenté de Rs 66 millions contre Rs 60 millions en 2018. Les pertes ont augmenté, passant de Rs 87 à Rs 189 millions.

La compagnie Attitude Property perçoit ses principaux revenus de trois hôtels qu’elle loue à Attitude Hospitality Ltd jusqu’à août 2035. La construction de onze villas à Tropical Hotel a été complétée. Elles ont été livrées le 1er novembre dernier. La compagnie a payé des dividendes de 38 sous en octobre dernier.