Étape Gourmande : quand père et fils se réunissent dans la restauration | Défi Économie Aller au contenu principal

Étape Gourmande : quand père et fils se réunissent dans la restauration

Sudesh Newasingh
Une vingtaine de variétés de mets sont proposés chez Étape Gourmande.

Lancé par Sudesh Newasingh en 1992, le restaurant Étape Gourmande, situé sur la route principale à Quatre-Bornes, propose une grande variété de mets. Son fils Yann, qui l’a rejoint, se concentre, quant à lui, principalement sur les livraisons au bureau.

C’est en 1992 que le restaurant Étape Gourmande a ouvert ses portes. «  L’emplacement appartenait à une personne qui était aussi dans la restauration. Mais il a immigré et j’ai fait l’acquisition de son business », fait ressortir Sudesh Newasingh.  

Pain fourré, burger, panini, croque-monsieur, salmi, salades…. C’est ce que propose l’établissement.  Le menu compte plus d’une vingtaine de variétés de mets appétissants. « Tous les jours, nous opérons de 10 heures jusqu’à 23 heures », indique notre interlocuteur. Même si les activités ont diminué, comparées aux années précédentes, il est satisfait du chiffre d’affaires.

« Les restaurants ont poussé comme des champignons à Quatre-Bornes. C’est normal que les ventes soient partagées. Toutefois,  j’ai réussi à retenir ma clientèle. C’est ce qui fait notre force », confie-t-il. Selon lui, la qualité et les prix de ses produits font la différence. « Je ne crois pas à l’investissement dans la publicité. Si la bouffe est bonne, les clients eux-mêmes feront la publicité à travers le bouche- à-oreille », affirme-t-il.

Livraisons

Quatre personnes travaillent dans le restaurant, parmi Sudesh et Yann, qui sont au four. Si le père gère les activités du restaurant depuis le matin, à partir de 15 heures, c’est Yann qui prend la relève. Ce dernier, étudiant à l’Université de Maurice, se concentre sur les commandes du soir et les livraisons au bureau.

« Vu que le restaurant est situé dans le centre du pays, la livraison demeure plus facile et rapide. Ainsi, nous proposons le service de livraison aux entreprises situées à Ébène, Phoenix et Quatre-Bornes. Cependant, la livraison n’est possible que pour une commande de plus de 10 personnes », fait-il ressortir. En moyenne, par jour, le restaurant reçoit une vingtaine de demandes de livraison.  Selon notre interlocuteur, vu que le restaurant est opérationnel jusqu’à tard, les commandes proviennent principalement des centres d’appels.

« Les personnes qui exercent à Ébène durant la nuit savent qu’ils peuvent compter sur nous pour leur diner. Nous leur livrons des pains fraîchement préparés et à des prix abordables sur leur lieu de travail », conclut-il.

Ouverture d’un autre restaurant

Sudesh Newasingh  projette d’ouvrir un deuxième restaurant car l’actuel emplacement est restreint en termes de couvert. « Nous souhaitons le garder mais aussi ouvrir un autre plus spacieux. Nous sommes toujours à la recherche de l’espace idéal », dit-il.