Programme d’innovation : les entrepreneuses mauriciennes appelées à soumettre leurs projets | Défi Économie Aller au contenu principal

Programme d’innovation : les entrepreneuses mauriciennes appelées à soumettre leurs projets

Conference
Les projets proposés doivent être fondés sur des facteurs audacieux, novateurs et transformateurs.

Soutenir l’expansion des entreprises existantes, dirigées par des femmes, pour une croissance exponentielle. C’est l’objectif de ‘Women-Led Innovation Programme’, lancé par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), en partenariat avec le groupe IBL. Les propositions de projet seront reçues jusqu’au 31 octobre.

Le programme de micro-financements de la Global Environment Facility, mis en œuvre par le PNUD, accordera un financement aux entreprises existantes, dirigées par des femmes à Maurice.

Les projets proposés doivent être fondés sur des facteurs audacieux, novateurs et transformateurs. Par ailleurs, ils doivent présenter un potentiel de réplication et de reproduction à plus grande échelle.  

« La priorité sera donnée aux entreprises sociales qui sont prêtes à être développées, et qui pourraient créer un partenariat et mobiliser des ressources supplémentaires (par exemple, un cofinancement avec une Organisation non-gouvernementale internationale, une fondation, ou le secteur privé) », indique-t-on.

Type de projet

Les types de projets qui seront soutenus sont notamment la formation en gestion d’entreprise, la formation au développement et à la conception de produits, les conseils en développement et en gestion d’entreprise, la formation en marketing et en gestion financière, les réseaux de femmes d’affaires et les réseaux d’entreprises - régionaux, nationaux et internationaux, l’accès aux marchés, les modèles d’entreprises sociales, dirigées par des femmes émergentes,  la promotion et renforcement des organisations qui regroupent d’autres organisations, telles que les coopératives de femmes et les associations et les initiatives pour créer des incubateurs locaux en partenariat avec le secteur privé, entre autres.

Les partenariats avec les chambres de commerce locales, les syndicats, les coopératives, les organisations locales publiques et privées, les incubateurs locaux et les accélérateurs pouvant offrir des conseils commerciaux aux entreprises dirigées par des femmes sont encouragés.