Jeanique Gopal : «Gérer les ressources humaines, c’est jongler entre l’émotionnel et le rationnel» | Défi Économie Aller au contenu principal

Jeanique Gopal : «Gérer les ressources humaines, c’est jongler entre l’émotionnel et le rationnel»

Jeanique Gopal
Son but est de terminer son accréditation en tant que ‘Neuro-Semantics Coach’.

Occuper le poste de « Group Head of Human Resources » du groupe Harel Mallac est pour Jeanique Gopal  ‘challenging’ mais aussi passionnante. « Chaque jour est différent. Étant une fonction groupe, il faut être à l’écoute et agir sur différents secteurs d’activités, tout en sécurisant une mise en œuvre cohérente et diligente d’une stratégie et d’une vision opérationnelle durable », affirme-t-elle.

En débutant sa carrière en Ressources Humaines (RH), elle s’est toujours promis d’être une RH accessible, tant pour son équipe RH que pour les employés eux-mêmes. « Ce n’est toujours pas évident, mais vouloir c’est pouvoir. Donc, j’accorde beaucoup d’importance à planifier mon temps pour être en contact et à l’écoute de différents ‘stakeholders’ », dit-elle.

Selon Jeanique Gopal, gérer les ressources humaines, c’est jongler entre l’émotionnel et le rationnel. « Je suis assez ‘demanding’ sur le plan professionnel envers moi-même et mes RH, mais je prends le temps de toujours donner un objectif et une vision à chaque action de l’entreprise », confie-t-elle. Elle avance que lorsque son entreprise compose une équipe, elle a toujours pour objectif de faire une équipe gagnante, constituée de membres différents, mais complémentaires. « Le but est de mettre toutes les chances de son côté, d’avoir réuni autour de la table une diversité qui apporte de la valeur ajoutée », déclare-t-elle.

Ses projets

Au sein de l’entreprise, Jeanique Gopal et son équipe viennent de lancer leur projet ‘Talent Management Framework’. « Comme tout projet, ‘the proof of the pudding is in the eating’, nous allons voir la valeur ajoutée suite à l’implémentation de ce projet », dit-elle.  Sur le plan personnel, son but est de terminer son accréditation en tant que ‘Neuro-Semantics Coach’.  « Je suis consciente d’avoir eu la grâce d’être bien entourée : le soutien de mes parents, ma famille et des collègues que j’ai côtoyés au fil des années, m’a permis de grandir », avoue-t-elle.

Jeanique Gopal détient un diplôme en Human Resource Management de la Mauritius Employers’ Federation et un master en ‘Psychology of Work’ de l’Université de Leicester (Angleterre). Elle est également accréditée en ‘ Psychometric Assessments at Work- Personality Profiling and Ability Assessment’ et membre de la ‘ British Psychological Society and of the European Federation of Psychologists’.

Passionnée de la musique

Mariée depuis 16 ans à Josian, Jeanique Gopal est mère de deux enfants, Jonathan, 15 ans et Julie, 13 ans. « Je suis fan de mes enfants, tous les deux jouent au foot et mon passe-temps favori du week-end est de les accompagner pour leurs matchs ou pour les séances d’entraînements », avance-t-elle.  Elle est aussi une passionnée de la musique, que ce soit en voiture, pour cuisiner ou encore pendant les repas. « Comme a dit le philosophe Platon : la musique donne une âme à nos cœurs et des ailes à la pensée », se réjouit-elle.