Maurice/Russie : développer les relations bilatérales via l’éducation | Défi Économie Aller au contenu principal

Maurice/Russie : développer les relations bilatérales via l’éducation

Photo Source: radissonhotels.com

Après l’Inde, la Chine, c’est au tour de la Russie de s’approcher davantage avec l’Afrique. Maurice figure d’ailleurs parmi les pays avec lesquels cette puissance mondiale souhaite améliorer des relations bilatérales et multilatérales en passant par l’éducation. C’est ce qui ressort d’un article paru dans l’édition africaine de l’University World News.

Cinq pays africains, incluant Maurice, le Zimbabwe, le Cameroun, la Sierra Leone et l’Ouganda seront invités à signer une entente entre leurs régulateurs d’études supérieures et celui de la Russie. Ce pays organise, du 23 au 24 octobre, à la station balnéaire Sochi, un sommet de haut niveau avec des représentants africains dans le domaine de l’éducation ainsi qu’un forum économique. Au total, une dizaine de pays du continent participera à ces deux événements.

Les accords qui seront paraphés devront inciter davantage d’étudiants africains à étudier en Russie. Ces ententes devront également faciliter une reconnaissance mutuelle des diplômes universitaires, des maîtrises et des pactes sur la coopération scientifique, technologique et les activités novatrices.

« Le sommet Russie/Afrique est une première dans l’histoire entre le continent et notre pays où sont attendus des chefs d’État du continent ainsi que les leaders d’organisations régionales. Une liste d’accords de coopération sera signée en marge de ce sommet. Je peux assurer que de nouveaux accords de coopération dans les domaines des sciences et de l’éducation seront présentés aux pays africains », a confié Irina Abramova, directrice de l’Institute for African Studies de l’Académie des sciences de la Russie.

De leur côté, le Mozambique et la Namibie devraient signer un accord intergouvernemental sur l’éducation supérieure et la formation préprofessionnelle avec la Russie, a-t-elle ajouté. La Continental Education Strategy for Africa 2016-2025 entre la Russie et l’Union Africaine accordera une considération spéciale aux stratégies de développement de cette dernière. Il y aura aussi une Continental Strategy for Technical and Vocational Education and Training et une Science, Technology and Innovation Strategy for Africa 2024.

« Le sommet se penchera, en particulier, sur l’état actuel et les perspectives des relations entre la Russie et les pays africains, afin de favoriser la collaboration dans les domaines politique, économique, humanitaire et culturel, entre autres. Cette coopération s’efforcera, avant tout, de trouver des moyens concrets pour accélérer et développer les principaux périmètres de la coopération entre la Russie et l’Afrique », ajoute-t-elle.

Elle prévoit que le nombre d’étudiants africains en Russie augmentera avec l’introduction de bourses d’études et le parrainage. Actuellement, environ 17 000 d’entre eux étudient dans le plus vaste pays du monde.