Made in Moris : polémique autour du label à KFC | Défi Économie Aller au contenu principal

Made in Moris : polémique autour du label à KFC

Selon M. Muslun, le label 'Made in Moris', octroyé à KFC, est bien une activité mauricienne et les matières premières sont mauriciennes.

Une récente campagne publicitaire en faveur du 'fast-food' de la marque KFC pourrait induire les consommateurs en erreur quant à la qualité nutritionnelle de ce produit. En effet, l’acquisition par KFC du label ‘Made in Moris’, dont les promoteurs mettent l’accent sur la qualité, viserait à donner à ce 'fast- food' un nouveau visage, dénonce la Consumer Advocacy Platform (CAP).

La publicité informant les consommateurs de l’obtention par le géant du fast-food américain KFC du label Made in Moris suscite des interrogations chez de nombreux consommateurs. Elle pourrait même induire certains à croire que ce fast-food, ainsi que d’autres, qui pourraient suivre, est un produit dont la qualité nutritionnelle serait garantie. Car, lors d’une récente émission télé consacrée au label Made in Moris, la responsable de l’initiative de branding des produits fabriqués à Maurice mettait l’accent sur la qualité.

Or, dans le domaine des produits alimentaires, il y a une différence énorme entre qualité et sécurité sanitaire. Les consommateurs pourraient être incités à croire que le fast-food est un produit nutritionnel. Tel est l’avis de Mosadeq Sahebdin, président de la Consumer Advocacy Platform. Pour la CAP, KFC demeure un produit dont la qualité nutritionnelle est insuffisante, ne permettant pas de pourvoir aux besoins nutritionnels que l’on attend d’un repas complet. Il est reconnu que la consommation fréquente de fast-food peut entraîner l’obésité.

De plus, l’excès de sel des produits de la malbouffe peut entraîner des maladies cardio-vasculaires. L’organisation pour le plaidoyer en faveur des consommateurs affirme que c’est au ministère de la Santé de décider si tel ou tel produit alimentaire est sain. Or, selon nos renseignements, les contrôles effectués par l’inspectorat de ce ministère sont dirigés sur les conditions dans lesquelles, ils sont préparés. Ces contrôles ne concernent pas le taux de graisse ou de sel dans de tels produits.

Qualité et sécurité sanitaire

De l’avis des divers nutritionnistes que nous avons interrogés, les fast-food, ne sont pas des plats nutritionnels, à l’exception des menus spéciaux, dont la salade de poulet, entre autres. Ils sont unanimes à mettre en garde les consommateurs contre les risques d’obésité et de maladies cardio-vasculaires que comportent les fast- food.  Pour les professionnels de l’alimentation, il y a une différence, par rapport aux aliments, entre qualité et sécurité sanitaire. La sécurité sanitaire concerne la santé des consommateurs. De plus, la définition de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) de la qualité des aliments rapporte à la sécurité sanitaire de ceux-ci. De là, à dire que des dholl puris, contrôlés en vue de sa mise en vente dans un hôtel, est un aliment nutritionnel est, pour le moins déroutant. 

 
Interrogé, au sujet du label obtenu par KFC, son directeur, M Juneid Muslun, rejette l’appellation fast-food. Les produits KFC sont préparés dans des conditions rapides, mais ils ne sont pas, selon lui, des junk food. Quant au label Made in Moris, octroyé à KFC, la production des produits KFC est, pour M. Muslun, bien une activité mauricienne, les matières premières sont mauriciennes, principalement le poulet, tout comme les burgers et les salades. De plus, KFC emploie des Mauriciens. En plus de l’audit de vérification de la qualité effectué par l'Association of Mauritian Manufacturers (AMM), KFC dispose d’une méthode interne pour s’assurer de la qualité. Pour M. Muslun, qualité équivaut à sécurité sanitaire.  

Pour sa part, Shirin Gunny, Chief Operating Officer (COO) de Made in Moris, la labellisation repose sur un Cahier des Charges élaboré et validé par la SGS. Cela comprend différents critères, mais aussi une approche d’amélioration continue. Lorsqu'il s'agit de labelliser une marque dans le secteur de l'agro-alimentaire, le label Made in Moris s’assure, par l’intermédiaire de SGS, que l'aliment possède un ensemble de caractéristiques spécifiques (fraîcheur, traçabilité, goût, hygiène et autres conditions de production). Elle affirme que, de façon générale, ici ou ailleurs dans d'autres pays, l'apport nutritionnel d'un produit n'est pas compté ou mentionné dans une appellation label. « En revanche, ce sont les étiquettes alimentaires qui servent à faire connaître la qualité nutritionnelle d'un aliment ».


Réponse de Shirin Gunny, coo de 'made in moris' : l’étiquetage nutritionnel reste le meilleur choix d’information

Shirin Gunny
La labellisation repose sur un Cahier des Charges élaboré et validé par la SGS.

La labellisation repose sur un Cahier des Charges élaboré et validé par la SGS. Il comprend différents critères, mais aussi une approche d’amélioration continue : plus de 80 % des chiffres d'affaires doivent être réalisés à partir de produits fabriqués localement, le produit doit avoir un minimum de 25 % de valeur ajoutée, entre autres.

Le 'Made in Moris' est avant tout un outil de différenciation. Ce que nous évaluons se situe au niveau de la démarche entrepreneuriale des marques candidates et par extension les processus de qualité qu’elles ont mis en place dans le cadre de leurs activités et c’est bien le rôle de contrôle de la SGS.

Le label vient valoriser un savoir-faire local. D’où notre slogan « Ena nou lame ladan ». Dans le cadre de la labellisation de KFC, qui est une franchise internationale, c’était intéressant de découvrir que - son emballage, le pain, le poulet, les tomates et la salade – ce qui compose l’essentiel de son produit - est le résultat d’un savoir-faire mauricien. On oublie souvent qu’une franchise internationale ne peut fonctionner sans un solide ancrage local et l’expertise qui va avec. Avec 620 emplois directs et autant d’emplois indirects, KFC Mauritius, présent à Maurice depuis 35 ans, a eu raison de souligner sa contribution à l’économie locale et de reconnaître ces Mauriciens – employés et entrepreneurs - qui collaborent avec la franchise.

Lorsqu'il s'agit de labelliser une marque dans le secteur de l'agro-alimentaire, le label Made in Moris s’assure, par l’intermédiaire de la SGS, que l'aliment possède un ensemble de caractéristiques spécifiques (fraîcheur, traçabilité, goût, hygiène et autres conditions de production). Toutes ces caractéristiques attestent de la qualité du produit. Il est important de préciser qu'il ne s'agit là que d'une partie des critères compris dans le cahier des charges du label.

De façon générale, ici ou ailleurs dans d'autres pays, l'apport nutritionnel d'un produit n'est pas compté ou mentionné dans une appellation label. En revanche, ce sont les étiquettes alimentaires qui servent à faire connaître la qualité nutritionnelle d'un aliment.

Du point de vue du consommateur, rappelons que le label Made in Moris présent sur les emballages des produits fabriqués localement est là pour les aider à vérifier la qualité, la fraîcheur, la traçabilité et l’origine des produits. Pour ce qui est de mieux orienter leurs choix alimentaires, rappelons que l'étiquetage nutritionnel reste le meilleur outil d'information.