Résultat financier : Médine renoue avec des bénéfices | Défi Économie Aller au contenu principal

Résultat financier : Médine renoue avec des bénéfices

Médine
Le groupe Médine a réalisé des profits de Rs 269 millions pour l’année se terminant à juin dernier.

Le groupe Médine a réalisé des profits de Rs 269 millions pour l’année se terminant à juin dernier. Pour le précédent exercice annuel, il avait subi des pertes de Rs 845 millions. Cette amélioration des résultats est due à de solides performances dans la vente de propriétés pour un montant de Rs 440 millions contre Rs 185 millions, en 2018. Une réduction des coûts et des frais généraux, faisant partie du programme d’efficacité ciblé, a également contribué au meilleur rendement.

« Notre groupe a entamé ces deux dernières années une restructuration profonde de ses actifs financiers, de ses opérations et des méthodes de travail de nos équipes. Les résultats financiers, affichés par Médine aujourd’hui, nous confortent dans notre approche. Si Uniciti, reste le point focal de notre projet pour la région ouest, l’ensemble de nos secteurs d’activité ont un rôle primordial à jouer dans le développement du groupe.

Certains d’entre eux affichent toujours des pertes, mais tous affichent une amélioration très nette de leurs résultats. Ce qui démontre que le travail de fond, qui a été entrepris et qui couvre l’ensemble du groupe, a eu un impact positif et nous permet aujourd’hui d’envisager les développements futurs plus sereinement », explique Thierry Sauzier, CEO du groupe Médine.

Le pôle agriculture a connu une baisse de ses revenus qui passent de Rs 826 millions à Rs 708 millions. Une baisse principalement attribuable au prix de la tonne de sucre, même si les autres activités agricoles du groupe ont aussi souffert des conditions climatiques. Compte tenu des pertes massives encourues ces dernières années, Médine a également cessé les activités de sa sucrerie, en avril 2019. L’exploitation des infrastructures avicoles du groupe, quant à elle, a été cédée à un opérateur externe.

Bénéfices opérationnels

L’année précédente a été marquée par une dépréciation ponctuelle de Rs 595 millions liées aux opérations de la centrale sucrière et du secteur agricole. Cette année, ce secteur a connu des gains en termes à hauteur de Rs 226 millions.

Tous les secteurs d’activités ont enregistré de meilleurs bénéfices opérationnels en excluant la vente des terres. La direction note que le programme de restructuration, enclenché depuis début 2018, se reflète dans la performance sous-jacente.

Cette année a vu la fermeture de l’usine sucrière et l’exploitation avicole a été louée à un autre opérateur. Le parcours de golf et les opérations d’hôtel ont été déclassifiés, afin de pouvoir les louer à un opérateur externe. L’an dernier, Médine Ltd a transféré 823 arpents à sa filiale en propriété exclusive, UNICITI Ltd et réalisé un profit sur la vente de terre de
Rs 1,4 milliard.

Cette année, un dividende intérimaire de Rs 1,45 et un final de Rs 1,50 pour chaque action ordinaire ont été déclarés. Cela représente un total de Rs 310 millions contre Rs 278 millions, en 2018, payées les 15 février et le 16 septembre derniers respectivement.