Développement des infrastructures : Maurice reçoit son adhésion à l’Africa Finance Corporation, AFC | Défi Économie Aller au contenu principal

Développement des infrastructures : Maurice reçoit son adhésion à l’Africa Finance Corporation, AFC

AFC
L’AFC cherche à développer les infrastructures dans le secteur de l’énergie.

Maurice devient le 23e membre de l’Africa Finance Corporation (AFC), le fournisseur de solutions d’infrastructure sur le continent. Depuis son adhésion, cette compagnie, dont la majorité est contrôlée par le secteur privé, s’engage avec les autorités locales et le secteur privé de Maurice. Cet engagement lui mènera à voir comment contribuer au développement des infrastructures du pays

«Maurice continue d’accomplir un progrès économique impressionnant dans plusieurs secteurs. Il a enregistré une croissance quintuplée de son Produit Intérieur Brut (PIB) depuis ces trente dernières années. En outre, il est systématiquement l’un des pays africains en haut de l’échelle des divers classements, dont l’indice de développement humain des Nations Unies. Alors que le pays continue de s’efforcer de faire évoluer son statut de revenu moyen à revenu élevé, sa stratégie économique met l’accent sur les investissements dans des infrastructures sur trois axes : l’énergie, le transport et la logistique », souligne l’AFC.

Le Mauritius Africa Fund (MAF), le groupe SBM et l’AFC tiennent présentement des discussions portant sur la mise en œuvre d’un fonds dédié au développement des infrastructures et de l’industrialisation de l’Afrique.  
Le MAF sera appelé à collaborer et à mobiliser des finances d’importants investisseurs institutionnels. Ceci afin d’investir dans des projets d’infrastructures essentiels et de faciliter la mise sur pied de zones économiques à travers le continent.

« Nous sommes heureux d’accueillir Maurice en tant que pays membre de l’AFC. À travers son objectif de favoriser des solutions menées par le secteur privé pour son évolution future, Maurice représente une excellente opportunité comme partenaire pour la mission de l’AFC, qui a pour objectif de développer et de financer des infrastructures, de bâtir des actifs dans les ressources naturelles et industrielles en améliorant la productivité et la croissance des pays africains.  Nous avons à cœur de contribuer à la croissance de Maurice », dit Samaila Zubairu, président et CEO de l’AFC.

Les besoins d’investissements de l’Afrique pour l’ensemble des infrastructures sont estimés à $ 170 milliards (environ Rs 6 222 milliards) par an. Le déficit de financement se situe entre $ 68 et $ 108 milliards (entre environ Rs 2 488 à  Rs 4 000 milliards)

C’est dans ce contexte que l’AFC a été fondée une décennie de cela. Son objectif n’a pas changé. Il s’agit de trouver des investissements pour les infrastructures et pour les besoins de développement tout en assurant un rendement financier et un impact social positif.