Ken Nagen : le chef d’entreprise qui jongle entre la digitalisation et l’innovation | Défi Économie Aller au contenu principal

Ken Nagen : le chef d’entreprise qui jongle entre la digitalisation et l’innovation

Ken Nagen
Ken Nagen souhaite promouvoir la digitalisation à Maurice dans les entreprises privées ou dans les services publics.

À 27 ans seulement, Ken Nagen est à la tête de deux entreprises,  Walit et La Kitchenette et emploie 40 personnes. Pour cet entrepreneur, travailler à son propre compte permet de mieux gérer son calendrier et d’innover. Son parcours. 

Après le collège, Ken Nagen rejoint une société immobilière tout en étudiant la comptabilité et la gestion à temps partiel. Cependant, son rêve était de lancer sa propre entreprise dans le domaine numérique. Depuis trois ans, son entreprise Walit ne cesse de grandir. « Nous offrons des services digitaux tels que le Web Design, le Web Hosting, le marketing digital, le développement des logiciels ainsi que celui des applications mobiles », indique-t-il. Durant ces trois dernières années, l’entreprise a connu un succès remarquable. Suite à la demande internationale, Walit est aujourd’hui  présent en Afrique du Sud et en Inde. « Aujourd’hui,  environ 35 personnes travaillent pour Walit,  à Maurice et à l’étranger », soutient-il. Ses principaux clients sont les ‘Corporates’.  

Selon lui, la réussite dans un domaine hautement concurrentiel implique de s’innover constamment. Aussi l’entreprise va-t-elle bientôt lancer une application mobile sous le nom Walit, qui facilitera la vie des utilisateurs des Smartphones.  « Walit dispose d'une infrastructure créative qui permet aux utilisateurs de discuter et de partager des contenus avec les contacts de leur annuaire téléphonique. Ils pourront réserve un taxi ou commander de la nourriture avec livraison à domicile. D’autres surprises sont attendues », se réjouit-il. 

Deuxième entreprise

Sa deuxième entreprise, The Kitchenette, a été lancée un an et demi de cela. « Comme je travaillais dans l’immobilier, j’ai une notion de la demande et des tendances dans ce secteur. Je voulais mettre en avant mes connaissances en créant une entreprise dans ce secteur et proposer des produits et des, services pour la classe moyenne », explique-t-il.  La Kitchenette, qui emploie six personnes, propose une panoplie d’accessoires et des produits de cuisine haut de gamme ainsi que le service de ‘relooking’ de la cuisine.   

L’entreprise, selon son directeur, est en pleine expansion. « Nous avons élargi nos services, afin de pouvoir toucher une clientèle encore plus exigeante. Les clients qui sont satisfaits nous recommandent à d’autres clients », confie le directeur. 

Vers la digitalisation 

Ken Nagen souhaite promouvoir la digitalisation à Maurice dans les entreprises privées ou dans les services publics.  Selon lui, avec la digitalisation, Maurice peut devenir une économie à revenu élevé. « Mais c’est un gros défi et cela viendra avec l’effort de tous », dit-il.  Ken Nagen encourage aussi les jeunes à se lancer dans l’entrepreneuriat. 

« Maurice a un cadre approprié pour faire du business. Il faut savoir prendre avantage des facilités déjà disponibles », dit-il.  Pour lui, travailler à son propre compte, permet non seulement de mieux gérer son temps, mais offre aussi la possibilité d’innover.  Comme passe-temps, il pratique la lecture et la méditation.